Simone SIMON (1911 / 2005)

Extrait d'un article paru dans le N° 19 de la revue "Visages et Contes du Cinéma"

Simone SimonSimone Simon

C'était une enfant qui cherchait sa voie, une enfant attirée, possédée, dévorée par l'art, débordante de poésie.

Il n'y a pas de plus belle poésie dans ce qui est apparemment irréel, impossible. C'est ce qu'il y a de plus beau à croire… J'aime à croire que les fakirs font pousser le blé en cinq minutes…

Elle s'est mise à vivre le personnage de Puck (*) nous en parlions tout le temps. La raison pour laquelle elle l'a si bien joué, c'est qu'on ne lui a pas donné un scénario auquel elle a dû s'adapter, mais qu'elle sentait son personnage. Son potentiel était entièrement tourné vers Puck ; elle aimait Puck; elle était Puck.

Quand, par un hasard heureux, on a pu décider quelqu'un à tourner ce film, nous avons eu plusieurs entrevues avec Colette, avec Colette qui a des antennes d'une finesse et d'une précision incroyables. Entre elles deux, ça a “croché” immédiatement. Simone disait "Je sens comme ceci…" et Colette l'écoutait, avec son magnifique sourire.

Le dialogue de «Lac aux Dames» est tellement poétique qu'il n'est pas “vrai”, si n'importe qui le lit. Mais Simone est tellement poète qu'elle l'a dit de telle sorte qu'il paraît vrai.

Elle aurait tellement voulu jouer «Le blé en herbe», et j' aurais tellement voulu le lui faire tourner. Même après Lac aux Dames, nous n'avons jamais trouvé un producteur qui voulût le risquer. Et pourtant !…

Simone a la clairvoyance des marins qui savent se guider sur les étoiles qu'on. ne connaît pas. Elle a le sentiment de la propriété des choses et du contresens, ce don miraculeux de sentir ce qui va se communiquer, l'atmosphère qui va se faire, ce qui va passer l'écran.

Raimu partage avec elle le don de la clairvoyance. Très souvent, ce sont eux qui gardent le sentiment du film au moment où les autres sont écrasés par la matière, ou la lassitude, ou la finance. Ni Simone, ni lui ne sont pour les concessions. Au moment où on prend le trac par bons sentiments, où on commence à se dire "On ne peut pas lui faire risquer ça… On doit penser à son argent…" eux gardent une tête claire que ne troublent ni le trac ni les bons sentiments. Ils ne se laissent pas ébranler par cette faiblesse et cette folie. Ils gardent une lucidité et une indépendance qui les font traiter de mille noms. Au moins. Dont les pires.

Et ce sont définitivement eux qui ont raison. Ces gens sont comme des mages, ou des sorciers. Autrefois on les brûlait. Aujourd'hui on les traite d'empoisonneurs. Quand on y met des formes…

Mais aujourd'hui comme autrefois, ce sont eux qui ont raison.

Marc Allégret, 1938

 *Puck : personnage interprété par Simone Simon dans «Lac aux Dames».

Ed.8.1.2 : 29-2-2016
-->