La bibliothèque de L'Encinématheque

Anna KARINA (1940)

Anna Karina

Actrice danoise, naturalisée française, née Hanne Karina Blarke Bayer, le 22 septembre 1940, à Soljberg, près de Copenhague.

Elle débute à l'écran dans «Pigen og skoene» (1959), un court-métrage réalisé dans son pays natal et présenté au festival de Cannes.

Installée en France, elle y rencontre Jean-Luc GodardJean-Luc Godard qui lui offre le rôle féminin principal de son film «Le petit soldat» (1960), qui, à cause de problèmes avec la censure, ne sortira qu'en 1963.

Le public la découvre dès lors véritablement dans «Ce soir ou jamais» (1960) de Michel Deville. Devenue une vedette du cinéma français, elle connaît sa période la plus faste durant les années 60.

Godard, dont elle sera l'épouse durant quelques années (1961/1967), la dirige encore dans «Une femme est une femme» (1961, prix d'interprétation du Festival de Berlin), «Vivre sa vie» (1962), «Bande à part» (1964), «Alphaville» (1965), «Pierrot le fou» (1965), «Made in U.S.A.» (1966) et le sketch «Anticipation», extrait de «Le plus vieux métier du monde» (1966).

Parmi ses autres films, outre le très populaire «Shéhérazade» (Pierre Gaspard-Huit, 1962), ses apparitions dans «Un mari à prix fixe» (Claude de Givray, 1963), «De l'amour» (Jean Aurel, 1964), «La religieuse» (Jacques Rivette, 1966), «Lamiel» (Jean Aurel, 1967), achèvent d'en faire l'égérie de la "Nouvelle Vague Française".

Durant cette décennie, elle travaille également en Angleterre, en Italie et en Allemagne. On peut ainsi la voir dans, notamment, «She'll Have to Go» (Robert Asher, 1962), «Le soldatesse» (Valerio Zurlini, 1965), «Lo straniero» (Luchino Visconti, 1966), «The Magus» (1968), «Before Winter Comes» (Jack-Lee Thompson, 1969), «Michael Kohlhaas - Der rebell» (Volker Schlöndorff, 1969),…

Elle fait en outre une incursion à Hollywood en figurant au générique de «Justine» (1969) de George Cukor.

En 1967, elle est l'héroïne de «Anna», une comédie musicale de télévision dont la partition est signée Serge Gainsbourg, et dans laquelle elle chante notamment ce qui devait devenir un succès du disque, «Sous le soleil exactement».

Dès le début des années 70, elle tourne à un rythme moins soutenu et, progressivement, sa filmographie est plus clairsemée.

Parmi les productions, réalisées dans divers pays, dont elle est encore l'interprète, on peut relever, par exemple, «Rendez-vous à Bray» (André Delvaux, 1971), «Pane e cioccolata» (Franco Brusati, 1973), «Chinesisches roulette» (Rainer-Werner Fassbinder, 1976), «Olyan mint otthon» (Marta Meszaros, 1977), «L'ami de Vincent» (Pierre Granier-Deferre, 1983), «L'œuvre au noir» (André Delvaux, 1987), «Manden der ville vaere skyldig» (Ole Roos, 1990), «Haut bas fragile» (Jacques Rivette, 1994),…

En 1972, elle réalise un film de long métrage, «Vivre ensemble» (1973), qui ne rencontrera pas son public. Elle récidivera en 2008 avec «Victoria», une production canadienne qui ne fut projetée chez nous que dans quelques festivals. Elle s'essaya avec plus de succès également à l'écriture.

Outre Jean-Luc Godard, elle fut l'épouse des comédiens-réalisateurs Pierre FabrePierre Fabre (1968/1974), Daniel DuvalDaniel Duval (1978/1981) et Dennis Berry (1982/1994), unions qui se soldèrent par 3 divorces. Selon International Movie Database (Imdb), elle serait aujourd'hui l'épouse d'un certain Maurice Cooks depuis 2009. A confirmer…

Marlène Pilaete, Christian Grenier

Cliquez sur les iconespour accéder aux illustrations.

Cliquez sur les iconespour accéder à la fiche technique du film.

Cliquez sur les mots soulignés de la fiche technique pour faire apparaître les illustrations.

Cliquez sur la fiche technique pour la faire disparaître.

English translation

Click on the iconsto reveal the pictures.

Click on the iconsto reach the data sheet of the film.

Click on the words underlined of the data sheet to reveal the pictures.

Click on the data sheet to remove.

Filmographie sélective

Interprétations
LgAnTitre  
11960LE PETIT SOLDAT
21960CE SOIR OU JAMAIS
31961LES FIANCES DU PONT MACDONALD ou (MEFIEZ-VOUS DES LUNETTES NOIRES) , de Agnès VARDA. Court métrage intégré au long métrage ''Cléo de 5 à 7'' 
41961UNE FEMME EST UNE FEMME
51961LE SOLEIL DANS L'OEIL
61962VIVRE SA VIE
71962LES QUATRE VERITES [ Sk."Le corbeau et le renard" ]
81962SHEHERAZADE
91963UN MARI A PRIX FIXE , Sorti en 1965
101964BANDE A PART
111964LA RONDE
121964LE VOLEUR DE TIBIDABO
131965LE SOLDATESSE (Des filles pour l'armée)
141965ALPHAVILLE
151965PIERROT LE FOU
161965LA RELIGIEUSE
171966MADE IN USA
181967LE PLUS VIEUX METIER DU MONDE [ Sk."Anticipation" ]
191967LO STRANIERO (L'étranger)
201967LAMIEL
211968THE MAGUS (Jeux pervers)
221969JUSTINE
231969LAUGHTER IN THE DARK (La chambre obscure)
241970L'ALLIANCE
251971RENDEZ-VOUS A BRAY
261972THE SALZBURG CONNECTION (Notre agent à Salzbourg)
271973VIVRE ENSEMBLE
281973PANE E CIOCCOLATA (Pain et chocolat)
291978CHAUSSETTE SURPRISE/CLOPIN-CLOPANT
301983L'AMI DE VINCENT
311987CAYENNE PALACE
321987L'OEUVRE AU NOIR
L'Encinémathèque
Ed.7.2.2 : 21-4-2016