La bibliothèque de L'Encinématheque

Pat O'BRIEN (1899 / 1983)

Pat O'Brien

Acteur américain, né William O'Brien, le 11 novembre 1899, à Milwaukee (Wisconsin, U.S.A.). Décédé le 15 octobre 1983 à Santa Monica (Californie, U.S.A.).

On a du mal aujourd'hui a imaginer la popularité, outre-atlantique, de cet acteur à l'allure bonasse, qui ressemblait davantage à votre (grand-) papa ou à votre voisin qu'à une vedette de cinéma.

Pourtant, dans les années trente, Pat O'Brien fut l'un des fers de lance de la Warner Bros Pictures. Tête d'affiche de petits films sombres, il incarnait régulièrement le héros positif face à des méchants de moindre pointure, qui avaient tout de même pour nom James CagneyJames Cagney ou Humphrey BogartHumphrey Bogart !

Irlandais d'origine, ce garçon, profondément croyant, bravant les intentions paternelles qui voulaient l'orienter vers la noble carrière d'avocat, envisagea un temps de devenir séminariste. Le destin, toujours favorable aux cinéphiles, en décida autrement…

Une rencontre avec l'acteur Robert ArmstrongRobert Armstrong (mais si ! rappelez-vous ! l'organisateur de l'expédition qui devait nous ramener King Kong !), est à l'origine de son orientation artistique. Remarqué sur une scène de Broadway par le réalisateur Lewis Milestone, il débute au cinéma en 1931, dans «The Front Page».

Lui que ses amis décrivent comme un personnage éternellement optimiste n'eut guère l'occasion de nous faire (sou)rire à l'écran. Pris sous contrat par la Warner en 1933, c'est sous cette bannière qu'il va accomplir ses plus célèbres exploits. Spécialisée dans le film noir, cette compagnie utilisera notre homme, peu regardant, à toutes les sauces.

Pour faire court, il porta essentiellement quatre costumes différents :

On le vit rarement méchant, mais citons tout de même «Hell's House» (1932) où il donne à un jeune garçon un bien vilain exemple, ou encore «I Sell Anything» (1934) en escroc à la petite semaine…

Grand ami de James Cagney qui ne tarit pas d'éloge à son égard, il partagea avec lui la vedette dans de nombreuses bandes : «Here Comes the Navy» (1934), «The Irish in Us» (1935), «Ceiling Zero» (1935), «Boy Meets Girl» (1938), «The Fighting 69th» (1940),…

Du côté de ces dames, il cotoya les plus célèbres filles de la Warner : Bette Davis («Bureau of Missing persons»), Joan Blondell («Back in Circulation», 1937), Barbara Stanwyck («Gambling Lady», 1934), Ann Sheridan («Castle on the Hudson», 1940) et la charmante Margaret Lindsay avec laquelle il forma à maintes reprises un couple délicieux («Devils Dogs of the Air», «Public Enemy's wife», «Slim»,…).

Après la guerre, rien ne fut pareil. On ne le vit plus qu'au premier plan de films mineurs («Inside Detroit» en 1956, …) ou au second plan de films plus élaborés («Some Like It Hot» en 1959,…).

Il prit sa retraite cinématographique à l'aube des années soixante, même s'il nous fit le plaisir de quelques réapparitions tardives («Suicidez-moi, docteur»,…), dont la dernière auprès d'un James Cagney tout aussi affaibli que lui dans le «Ragtime» de Milos Forman (1981).

Pat O'Brien fut l'homme d'une seule femme, la comédienne Eloise Taylor qui abandonna sa carrière pour se consacrer à leur foyer. Le couple eut 4 enfants (2 garçon et 2 filles), dont 2 adoptés. Seule Brigid fit une courte carrière d'actrice.

Christian Grenier

Cliquez sur les iconespour accéder aux illustrations.

Cliquez sur les iconespour accéder à la fiche technique du film.

Cliquez sur les mots soulignés de la fiche technique pour faire apparaître les illustrations.

Cliquez sur la fiche technique pour la faire disparaître.

English translation

Click on the iconsto reveal the pictures.

Click on the iconsto reach the data sheet of the film.

Click on the words underlined of the data sheet to reveal the pictures.

Click on the data sheet to remove.

Filmographie sélective

Interprétations
Lg
An
Titre
 
 
1
1931
THE FRONT PAGE (Spéciale première)
2
1931
PERSONAL MAID
3
1931
CONSOLATION MARRIAGE
4
1932
SCANDAL FOR SALE
5
1932
AMERICAN MADNESS (La ruée)
6
1932
VIRTUE
7
1932
AIR MAIL (Tête brûlée)
8
1932
HELL's HOUSE
9
1932
LAUGHTER IN HELL, d'Edward L.CAHN
 
10
1932
FLAMING GOLD
11
1933
BUREAU OF MISSING PERSONS (Bureau des personnes disparues)
12
1933
BLONDE BOMBSHELL (Bombshell)
13
1933
COLLEGE COACH
14
1933
I'VE GOT YOUR NUMBER
15
1934
GAMBLING LADY (Franc jeu)
16
1934
HERE COMES THE NAVY
17
1934
I SELL ANYTHING
18
1935
DEVIL DOGS OF THE AIR (Le bousilleur)
19
1935
IN CALIENTE (A Caliente)
20
1935
OIL FOR THE LAMPS OF CHINA (Lampes de Chine)
21
1935
THE IRISH IN US (Tête chaude)
22
1935
PAGE MISS GLORY (Reine de beauté)
23
1935
STARS OVER BROADWAY
24
1935
CEILING ZERO (Brumes)
25
1936
I MARRIED A DOCTOR
26
1936
CHINA CLIPPER (Courrier de Chine)
27
1936
PUBLIC ENEMY's WIFE (La femme de l'ennemi public)
28
1937
THE GREAT O'MALLEY (Septième district)
29
1937
SLIM (Rivalités)
30
1937
SAN QUENTIN (La révolte)
31
1937
BACK IN CIRCULATION (En liberté provisoire)
32
1937
SUBMARINE D-1
33
1938
WOMEN ARE LIKE THAT
34
1938
BOY MEETS GIRL (Le vantard)
35
1938
ANGELS WITH DIRTY FACES (Les anges aux figures sales)
36
1939
THE KID FROM KOKOMO
37
1939
SLIGHTLY HONORABLE (Le poignard mystérieux)
38
1940
THE FIGHTING 69th (Le régiment des bagarreurs)
39
1940
CASTLE ON THE HUDSON (Le château de l'angoisse)
40
1940
TORRID ZONE
41
1940
ESCAPE TO GLORY
42
1940
FLOWING GOLD
43
1940
KNUTE ROCKNE ALL AMERICAN
44
1942
TWO YANKS IN TRINIDAD
45
1942
BROADWAY
46
1942
FLIGHT LIEUTENANT
47
1942
THE NAVY COMES THROUGH (La marine triomphe), d'A.Edward SUTHERLAND
 
48
1943
BOMBARDIER
49
1943
THE IRON MAJOR
50
1943
HIS BUTLER's SISTER (La soeur de son valet)
51
1944
SECRET COMMAND (Les saboteurs)
52
1945
HAVING WONDERFUL CRIME
53
1945
MAN ALIVE
54
1946
PERILOUS HOLIDAY
55
1946
CRACK-UP
56
1947
RIFFRAFF
57
1948
FIGHTING FATHER DUNNE
58
1948
THE BOY WITH GREEN HAIR (Le garçon aux cheveux verts)
59
1949
A DANGEROUS PROFESSION
60
1950
JOHNNY ONE-EYE, de Robert FLOREY
 
61
1950
THE FIREBALL
62
1951
CRIMINAL LAWYER
63
1951
THE PEOPLE AGAINST O'HARA (Le peuple accuse O'Hara)
64
1954
RING OF FEAR (Les géants du cirque)
65
1956
INSIDE DETROIT
66
1958
THE LAST HURRAH (La dernière fanfare)
67
1959
SOME LIKE IT HOT (Certains l'aiment chaud)
68
1978
THE END (Suicidez-moi, docteur)
Éd. 9.1.4 : 24-2-2019