La bibliothèque de L'Encinématheque

Françoise CHRISTOPHE (1923 / 2012)

Françoise Christophe

Actrice française, née le 3 février 1923, à Paris (Île-de-France, France). Décédée le 8 janvier 2012, à Paris (Île-de-France, France).

La jeune Françoise Christophe est attirée très tôt vers ce qui sera sa vocation, l'art dramatique. Son père est un industriel. Dès sa plus tendre enfance, sa maman l'emmène souvent, avec sa sœur Paule, au théâtre et ou cinéma.

Jeune fille, parallèlement à ses études, elle s'inscrit au Cours de René SimonRené Simon. Le maître remarque tout de suite son élégance, sa voix grave, son maintien et la transparence de son regard bleu. Assidue, talentueuse, très exigeante vis-à-vis d'elle-même, Françoise semble faite pour des rôles de reines, de tragédiennes, d'aristocrates. Pourtant, par la suite, elle avouera aimer se transformer en femme fofolle, légère ou perverse. Pour compléter sa formation, elle suit les cours du grand comédien Lucien NatLucien Nat, au Théâtre Montparnasse. Elle fait ensuite ses classes au Conservatoire pendant 3 ans et sort de la promotion 1944 avec un 2ème prix de comédie.

Elle entame alors une carrière de comédienne qui durera une bonne soixantaine d'années («Le survivant» donné au Théâtre municipal de Colmar en 1947,…, «Sodome et Gomorrhe» de Giraudoux pour les Tréteaux de France en 1974,…, «Hello Goodbye» au grand écran en 2008). Les portes de la Comédie Française s'ouvrent devant elle dès 1948. Elle reste pensionnaire de la grande maison pendant deux ans, jouant ainsi les grands classiques, de Molière à Musset. L 'ayant quittée, elle épouse Claude Sainval, le directeur de la Compagnie des Champs-Élysées. Elle travaille à ses côtés pour monter différentes œuvres signées des plus grands auteurs. Elle-même servira Molière, Marcel Achard («La demoiselle de petite vertu», 1949), Jean Giraudoux, Eugène O'Neill… Elle incarnera également l'infirmière en chef Miss Ratched dans le mythique «Vol au dessus d'un nid de coucous» (1973) de Dale Wasserman, sous la conduite de Pierre MondyPierre Mondy. Après la séparation du couple, Claude et Françoise sauront rester en bons termes au point de travailler encore ensemble.

Bien évidemment, Françoise Christophe se laissera tenter par le 7ème art. Elle y apparaîtra aux côtés des plus grands de l'époque : Danielle DarrieuxDanielle Darrieux, dont elle est une co-disciple, dans le délicieux «Premier rendez-vous» (Henri Decoin, 1941) ; Jean Marais pour le rôle qu'elle aura préféré, celui de Judith de Rieusse dans «Nez de cuir» (Yves Allégret, 1951) ; Jean Gabin dont elle est la belle-fille dans «Les grandes familles» (Denys de La Patellière, 1958) ; Louis de FunèsLouis de Funès dans le dernier volet de la série, «Fantômas contre Scotland Yard» (André Hunebelle, 1967). Amusante coïncidence, elle figurait déjà à l'affiche du «Fantomas» relatant les exploits du mystérieux malfaiteur (Jean Sacha, 1946). Ajoutons, parmi ses partenaires d'une autre génération, Alain DelonAlain Delon et Jean-Paul Belmondo dans «Borsalino» (Jacques Deray, 1970) et Gérard DepardieuGérard Depardieu dont elle incarne la mère dans «Hello Goodbye» (Graham Guit, 2008), sa dernière composition.

Et surtout, en 1961, elle personnifie majestueusement, c'est le cas de le dire, la reine Anne d'Autriche dans le film de Bernard Borderie, «Les trois mousquetaires» : désespérée d'avoir confié ses ferrets à Lord Buckingham (Jacques Berthier), elle ne peut compter que sur le bondissant D'Artagnan (Gérard BarrayGérard Barray), pour sauver son honneur et préserver le royaume d'une guerre inutile.

Le petit écran nous l'aura montrée à plusieurs reprises dans les rendez-vous d'au théâtre ce soir («Tapage nocturne» en 1972, «Adieu Prudence» en 1985), mais aussi dans ne nombreux téléfilms («La confrontation» dès 1964, «Tout contre un petit bois» en 1977, «Le coq de bruyère» en 1980, «Le secret des andrônes» et «Les secrets de la Princesse de Cadignan» en 1982, etc). Elle retrouva celui-ci dans la série romanesque «Le chirurgien de Saint-Chad» (1976). Elle participa également aux enquêtes du commissaire Maigret et, deux années durant, fut une maman méchante et perverse de la série «Chez maman» (2002/2004).

Après son divorce, elle fut la compagne du comédien François Chaumette, tout en privilégiant son indépendance.

Adepte du jogging et de l'équitation, Françoise Christophe était la sœur de Paule ÉmanuellePaule Émanuelle et la belle-sœur de Jean-Claude MichelJean­Claude Michel, deux comédiens émérites très connus dans le monde du doublage. Elle s'est éteinte dans une clinique parisienne, à l'âge de 88 ans.

Donatienne, Christian Grenier

Cliquez sur les iconespour accéder aux illustrations.

Cliquez sur les iconespour accéder à la fiche technique du film.

Cliquez sur les mots soulignés de la fiche technique pour faire apparaître les illustrations.

Cliquez sur la fiche technique pour la faire disparaître.

English translation

Click on the iconsto reveal the pictures.

Click on the iconsto reach the data sheet of the film.

Click on the words underlined of the data sheet to reveal the pictures.

Click on the data sheet to remove.

Filmographie sélective

Interprétations
Lg
An
Titre
 
 
1
1941
PREMIER RENDEZ-VOUS
2
1946
FANTOMAS
3
1947
CARREFOUR DU CRIME
4
1948
SCANDALE AUX CHAMPS-ÉLYSÉES
5
1949
MADEMOISELLE DE LA FERTÉ
6
1950
LA BELLE IMAGE
7
1951
NEZ DE CUIR
8
1951
VICTOR
9
1952
LES AMOURS FINISSENT À L'AUBE
10
1954
UNA DONNA LIBERA (Femmes libres)
11
1955
LA VALLÉE DU PARADIS / L'ODYSSÉE DU CAPITAINE STEVE
12
1955
LA RUE DES BOUCHES PEINTES
13
1958
LES GRANDES FAMILLES
14
1960
LE TESTAMENT D'ORPHÉE
15
1961
LES TROIS MOUSQUETAIRES
16
1966
LE ROI DE COEUR
17
1967
FANTOMAS CONTRE SCOTLAND YARD
18
1970
BORSALINO
19
1972
CORRINGA/LA MORTE NEGLI OCCHI DEL GATTO (Les diablesses)
20
2008
HELLO GOODBYE
Éd. 9.1.4 : 13-3-2019