La bibliothèque de L'Encinématheque

Folco LULLI (1912 / 1970)

Folco Lulli

Acteur italien, né le 3 juillet 1912, à Florence (Toscane, Italie). Décédé(e) le 23 mai 1970, à Rome (Lazio, Italie).

Fils de Gino Lulli, un célèbre baryton, Folco Lulli est aussi le frère aîné de l'acteur Piero LulliPiero Lulli, avec lequel il tourna d'ailleurs plusieurs films.

À 24 ans, suite au décès de son père, il s'engage comme placier en produits pharmaceutiques pour subvenir aux besoins de sa famille. Très rapidement, il en arrive à fonder son propre laboratoire. Mais la Seconde Guerre Mondiale arrive, qui le voit combattre en Afrique Orientale. Entré très tôt dans la résistance italienne, Folco Lulli est capturé par les nazis et enfermé dans un camp de concentration, dont il ne tarde pas à s'évader. Il racontera cette expérience plus tard, en réalisant le court métrage, «Un piccolo esercito sulle langhe».

Rendu à la vie civile, ce n'est qu'en 1946, plusieurs années après son cadet, qu'il fait, sa première apparition au cinéma dans «Il bandito», film réalisé par Alberto Lattuada. D'un physique imposant, loin des canons de beauté masculines indispensables aux jeune premiers, Folco Lulli n'en fera pas moins une carrière des plus prolifiques, riche de plus de cent titres de longs métrages.

En 1949, on l'aperçoit aux côtés de Totò dans «Totò cherche un appartement» de Steno et Mario Monicelli. Mais son premier film important est sans nul doute «Luci del varieta», réalisé en 1950 par le tandem Alberto Lattuada et Federico Fellini.

De grands réalisateurs italiens firent régulièrement appel à lui. Outre les noms déjà cités, Mario Camerini («La fille du capitaine» en 1947), Giuseppe de Santis («Pâques sanglantes» en 1950), Alessandro Blasetti («Heureuse époque» en 1952), Augusto Genina («Une fille nommée Madeleine» en 1953), Mario Monicelli («L'armée Brancaleone» en 1966), etc. Toutefois, mis à part ce dernier, il fut ignoré par les grands noms de la comédie italienne des années soixante (Risi, Scola,…) comme il l'avait été de représentants éminents du néo-réalisme d'après-guerre (De Sica, Rossellini, …).

Dans les années cinquante, il fonde une maison de production et internationalise sa carrière. C'est ainsi qu'il acquiert une grande notoriété de ce côté des Alpes grâce à des des oeuvres comme «Le salaire de la peur» de Henri-Georges Clouzot (1952), «Le comte de Monte-Cristo» de Robert Vernay (1953) et l'excellent et atypique film d'André Cayatte, «Oeil pour Oeil» (1957), dans lequel il interprète le rôle d'un mari qui va conduire à sa perte, à travers le désert, le médecin ayant refusé de soigner son épouse, décédée. C'est d'ailleurs une femme française, Jeanine Rimont, rencontrée sur le tournage de «Gli Italiani sono matti», qu'il épouse en 1958. Le couple aura un enfant, Gino, né en 1966.

Durant les années soixante, Folco Lulli promène sa silhouette énorme et son allure bonasse à travers nombre de films italiens («Sous dix drapeaux» en 1960,…) et français («Le grand restaurant» avec Louis de Funès en 1966, «La Fayette» de Jean Dréville en 1961,…). Sa performance dans «Les camarades» de Mario Monicelli (1963) est récompensée par l'attribution du "Nastro d'argento" du meilleur acteur de composition. En 1967, il interprète, produit et co-réalise «Gente d'onore», avant de faire quelques apparitions à la télévision. Sa dernière composition dans «Une drôle de bourrique» (un film français de 1970) n'ajoute rien à sa gloire, mais n'en enlève pas davantage à son talent.

Le 23 [24?]-5-1970, Folco Lulli succombe à une crise cardiaque dans sa demeure romaine.

Christian Grenier

Cliquez sur les iconespour accéder aux illustrations.

Cliquez sur les iconespour accéder à la fiche technique du film.

Cliquez sur les mots soulignés de la fiche technique pour faire apparaître les illustrations.

Cliquez sur la fiche technique pour la faire disparaître.

English translation

Click on the iconsto reveal the pictures.

Click on the iconsto reach the data sheet of the film.

Click on the words underlined of the data sheet to reveal the pictures.

Click on the data sheet to remove.

Filmographie sélective

Interprétations
Lg
An
Titre
 
 
1
1946
IL BANDITO (Le bandit)
2
1947
LA PRIMULA BIANCA (Armando le mystérieux)
3
1947
CACCIA TRAGICA (Chasse tragique)
4
1947
LA FIGLIA DEL CAPITANO (La fille du capitaine)
5
1948
FUGA IN FRANCIA (Fuite en France)
6
1948
SENZA PIETÀ (Sans pitié)
7
1948
VERTIGINE D'AMORE (Le pain des pauvres)
8
1949
TOTÒ CERCA CASA (Totò cherche un appartement)
9
1950
NON C'E PACE TRA GLI ULIVI (Pâques sanglantes)
10
1950
AMORE E SANGUE (Terre de violence)
11
1951
I FIGLI DI NESSUNO (Le fils de personne)
12
1951
LORENZACCIO
13
1952
ALTRI TEMPI (Heureuse époque) [Sk."Questione d'interesse"]
14
1952
MENZOGNA (L'île des passions)
15
1952
LE SALAIRE DE LA PEUR
16
1953
JEUNES MARIES
17
1953
NOI CANNIBALI (Nous, les brutes)
18
1953
RISCATTO TU SEI IL TUO GIUDICE (L'auberge tragique)
19
1953
LE COMTE DE MONTE CRISTO
20
1954
LA GRANDE SPERANZA (Tonnerre sous l'Atlantique)
21
1954
L'AIR DE PARIS
22
1954
ORIENT EXPRESS (Orient-Express)
23
1954
FORTUNE CARREE
24
1956
LA RISAIA (La fille de la rizière)
25
1956
LONDRA CHIAMA POLO NORD (Londres appelle pôle Nord)
26
1957
OEIL POUR OEIL
27
1959
NEL SEGNO DI ROMA (Sous le signe de Rome)
28
1959
LA GRANDE GUERRA (La grande guerre)
29
1959
LUPI NELL'ABISSO (Les loups dans l'abîme)
30
1959
LES RÉGATES DE SAN FRANCISCO
31
1960
SOTTO DIECI BANDIERE (Sous dix drapeaux)
32
1961
LA FAYETTE
33
1962
IL GIORNO PIÙ CORTO (Le jour le plus court) [Apparition]
34
1962
IL SEGNO DI ZORRO/DUEL AT THE RIO GRANDE (Le signe de Zorro)
35
1963
I COMPAGNI (Les camarades)
36
1963
LES PARIAS DE LA GLOIRE
37
1964
OLTRAGGIO AL PUDORE (Filles et garçons)
38
1964
F.B.I. OPERAZIONE BAALBEK (Dernier avion pour Baalbek)
39
1964
LA FABULEUSE AVENTURE DE MARCO POLO
40
1966
LE GRAND RESTAURANT
41
1968
THE SHOES OF THE FISHERMAN (Les souliers de Saint-Pierre)
42
1970
L'ÂNE DE ZIGLIARA / UNE DRÔLE DE BOURRIQUE
Éd. 9.1.4 : 14-3-2019