La bibliothèque de L'Encinématheque

Lon CHANEY Jr (1906 / 1973)

Lon Chaney Jr

Acteur américain, né Creighton Chaney, le 10 février 1906, à Oklahoma City (Oklahoma, U.S.A.). Décédé le 12 juillet 1973, à San Clemente (Californie, U.S.A.).

Lon Chaney Jr, comme son nom l'indique, est le fils de Lon ChaneyLon Chaney, acteur américain du cinéma muet connu pour la diversité des déguisements sous lesquels il apparaissait à l'écran. Sa mère, la chanteuse Francis Cleveland Creighton, suivant son mari, alors acteur de vaudevilles au sens américain du terme, le petit Creighton vient au monde, prématurément et non sans mal, quelque part sur l'itinéraire d'une tournée.

Après une enfance au cours de laquelle il eut l'occasion de faire quelques apparitions sur scène, Creighton exerce quelques petits métiers afin de subvenir lui-même à ses besoins : apprenti boucher, plombier, ouvrier métallurgiste, etc. Après un premier mariage, Il devient secrétaire trésorier de l'entreprise de son beau-père. Souhaitant suivre la voie familiale, il acquiert l'art du maquillage auprès de Senior et décroche ses premiers engagements professionnels. Il a 24 ans lorsque Lon Sr décède, à 47 ans d'un cancer de la gorge.

En 1932, il fait ses premières apparitions au cinéma sous son véritable patronyme, Creighton Chaney. Il traîne pendant quelques années dans des rôles de complément, souvent des westerns projetés avant le “grand film” («The Last Frontier», 1932,…). On peut ainsi l'apercevoir à côté de John Wayne dans une célèbre série de cet ordre, «The Three Musketeers» (1933) : aucun rapport avec Alexandre Dumas !

En 1935, un producteur avisé lui suggère de mettre sa filiation en évidence afin qu'il puisse bénéficier de l'aura de son père : Creighton Chaney devient alors Lon Chaney Jr. Mais la gloire fait des manières et il faut attendre 1939 pour voir notre homme tenir un rôle important dans «Des souris et des hommes» où, compagnon attardé de John GarfieldJohn Garfield, il étrangle Mary Field afin de pouvoir la caresser, comme il à l'habitude de faire avec les souris ! C'est parti ! Nous allons simplifier l'énumération de sa longue filmographie en nous limitant à l'expression de deux facettes de son talent : le cinéma fantastique et le western.

Digne fils de son père, Lon Chaney Jr, passé à la Universal Pictures, met en pratique ce qu'il sait de l'art du grimage, bénéficiant du concours non négligeable du maître de céans, Jack Pierce. Tout commence en 1941 avec «L'échappé de la chaise électrique». Mais le personnage qu'il va attacher à son nom, comme les paires Bela LugosiBela Lugosi/Dracula ou Boris KarloffBoris Karloff/Frankenstein, c'est celui du loup-garou («The Wolf Man», 1941) : vous savez, l'homme qui se transforme en loup les nuits de pleine lune… Il lui fera d'ailleurs connaître Frankenstein («Frankenstein Meets the Wolf-Man», 1943), Dracula («La maison de Dracula», 1945) et même Abbott et Costello («Abbot and Costello Meet Frankenstein», 1948) !

Autre personnage récurrent, la momie, – créée à l'écran en 1932 par Boris Karloff – s'échappe du tombeau. Les producteurs de la Universal Pictures (qui est au cinéma fantastique ce que la MGM représente pour la comédie musicale), l'ont réveillée, lui donnant le visage (!?) de Lon Jr pour trois bandes (sans jeu de mots, c'est juré !) : «The Mummy's Tomb» (1942), «The Mummy's Ghost» et «The Mummy's Curse» (1944). Certes, on n'y voit guère ses traits que, par bonheur, il n'a pas des plus agréables, mais l'acteur touche enfin à une notoriété jusque là réservée à papa.

Junior promena ainsi son inquiétante figure jusqu'à son dernier film, «Blood of Frankenstein» (1970)…

Assez curieusement, car on l'imagine mal faire la nique à Randolph Scott ou à Gary Cooper, on peut reconnaître sa lourde silhouette dans de nombreux westerns, et pas des moindres, même s'il fut le plus souvent cantonné à des seconds rôles – «Overland Mail», en 1942, demeure l'une des rares exceptions –, des méchants malhabiles, voire à des figurations plus ou moins bavardes. Il affronta pourtant le premier à «Albuquerque» (1947) et le second dans «La mission du commandant Lex» (1952). La même année il fut l'un des citadins incapables de lui venir en aide dans «Le train sifflera trois fois». En 1968 encore, il porte une dernière fois le Stetson Country et arbore l'étoile de shérif pour son antépénultième film, «Le pistolero de l'enfer», dont le sujet n'est pas sans rapport avec celui du titre précédent.

Il y aurait matière à écrire sur les autres prestations de Lon Chaney Jr, qui aborda tous les genres, jusqu'à celui que nous qualifierons aimablement de polisson, pour son avant dernière apparition («Les amazones du désir», 1967). Par la suite, l'acteur céda le pas au scénariste et publia même un ouvrage, «A Century of Chaneys» (1969).

Après un premier mariage avec Dorothy Hinckley (1928/1937, 2 enfants), Lon Chaney Jr partagea le restant de sa vie avec Patsy Beck, modèle et mannequin. L'intempérance ne fut pas sans rapport avec sa disparition, survenue dans sa 68ème année, à la suite d'une crise cardiaque. L'on raconte pourtant que, les nuits de pleine Lune…

Christian Grenier

Cliquez sur les iconespour accéder aux illustrations.

Cliquez sur les iconespour accéder à la fiche technique du film.

Cliquez sur les mots soulignés de la fiche technique pour faire apparaître les illustrations.

Cliquez sur la fiche technique pour la faire disparaître.

English translation

Click on the iconsto reveal the pictures.

Click on the iconsto reach the data sheet of the film.

Click on the words underlined of the data sheet to reveal the pictures.

Click on the data sheet to remove.

Filmographie sélective

Interprétations
Lg
An
Titre
 
 
1
1932
THE LAST FRONTIER, de Spencer Gordon BENNET
 
2
1933
THE THREE MUSKETEERS, Serial
3
1939
OF MICE AND MEN (Des souris et des hommes)
4
1940
NORTH WEST MOUNTED POLICE (Les tuniques écarlates)
5
1941
TOO MANY BLONDES, de Thornton FREELAND
 
6
1941
MAN MADE MONSTER/THE ATOMIC MONSTER (L'échappé de la chaise électrique)
7
1941
SAN ANTONIO ROSE
8
1941
THE WOLF MAN (Le loup-garou)
9
1941
BADLANDS OF DAKOTA
10
1942
GHOST OF FRANKENSTEIN (Le spectre de Frankenstein)
11
1942
OVERLAND MAIL, Serial 15 épisodes
12
1942
THE MUMMY's TOMB (La tombe de la momie)
13
1942
EYES OF THE UNDERWORLD, de Roy William NEILL
 
14
1943
SON OF DRACULA (Le fils de Dracula)
15
1943
FRANKENSTEIN MEETS THE WOLF MAN (Frankenstein rencontre le loup-garou)
16
1943
CALLING DR.DEATH, de Reginald Le BORG
 
17
1944
COBRA WOMAN (Le signe du cobra)
18
1944
WEIRD WOMAN
19
1944
THE MUMMY's GHOST (Le fantôme de la momie)
20
1944
DEAD MAN's EYES
21
1944
THE MUMMY's CURSE (La malédiction de la momie)
22
1944
HOUSE OF FRANKENSTEIN (La maison de Frankenstein)
23
1945
THE DALTONS RIDE AGAIN (Les quatre bandits de Coffeyville)
24
1945
HOUSE OF DRACULA (La maison de Dracula)
25
1945
PILLOW OF DEATH, de Wallace FOX
 
26
1945
THE FROZEN GHOST
27
1947
MY FAVORITE BRUNETTE (La brune de mes rêves)
28
1947
ALBUQUERQUE/SILVER CITY, de Ray ENRIGHT
 
29
1948
THE COUNTERFEITERS, de Sam NEWFIELD
 
30
1948
ABBOTT AND COSTELLO MEET FRANKENSTEIN (Deux nigauds contre Frankenstein)
31
1949
CAPTAIN CHINA (Dans les mers de Chine)
32
1951
BEHAVE YOURSELF (Symphonie en 6.35), de George BECK
 
33
1951
ONLY THE VALIANT (Fort Invincible)
34
1951
INSIDE STRAIGHT, de Gerald MAYER
 
35
1952
THE BLACK CASTLE (Le mystère du château noir)
36
1952
HIGH NOON (Le train sifflera trois fois)
37
1952
BATTLES OF CHIEF PONTIAC
38
1952
SPRINGFIELD RIFLE (La mission du Commandant Lex)
39
1953
RAIDERS OF THE SEVEN SEAS (Le pirate des sept mers)
40
1953
A LION IS IN THE STREETS
41
1953
THE BOY FROM OKLAHOMA (L'homme des plaines)
42
1955
BIG HOUSE, U.S.A.
43
1955
THE SILVER STAR/THE SHERIFF, de Richard BARTLETT
 
44
1956
THE BLACK SLEEP (Les monstres se révoltent)
45
1956
THE CYCLOPS
46
1958
THE DEFIANT ONES (La chaîne)
47
1963
THE HAUNTED PALACE (La malédiction d'Arkham)
48
1964
WITCHCRAFT, de Don SHARP
 
49
1964
SPIDER BABY OR THE MADDEST STORY EVER TOLD/ATTACK OF THE LEAVER EATERS, de Jack HILL (Sorti en 1968)
 
50
1965
HOUSE OF THE BLACK DEATH
51
1965
TOWN TAMER (Quand parle la poudre)
52
1966
APACHE UPRISING (Sur la piste des Apaches)
53
1968
BUCKSKIN (Le pistolero de l'Enfer)
Éd. 9.1.4 : 19-3-2019