La bibliothèque de L'Encinématheque

Flora ROBSON (1902 / 1984)

Flora Robson

Actrice anglaise, née Flora McKenzie Robson, le 28 mars 1902, à South Shields (Durham, Angleterre). Décédée le 7 juillet 1984, à Brighton (East Sussex, Angleterre).

Fille d'un ingénieur naval d'origine écossaise, Flora Robson donna la preuve éclatante, comme le firent chez nous Françoise RosayFrançoise Rosay ou Maria MérikoMaria Mériko – à laquelle elle ressemble beaucoup, – qu'un talent évident dispense d'une beauté rayonnante pour réussir dans le métier de comédienne.

Grande dame du théâtre britannique, elle débute sur scène au tournant des années vingt et, pensionnaire du fameux Old Vic Theatre de 1931 à 1934, aborde les plus grands rôles du répertoire "classique" : Bianca dans «Othello» (1932), Lady Macbeth dans «Macbeth» (1933), etc.

Si l'essentiel de sa carrière se fit sur les planches, Flora Robson apparut néanmoins dans une cinquantaine de films, attendant l'avènement du cinéma sonore pour aborder ce mode d'expression. Ainsi, en 1933, nous la retrouvons partenaire de Basil RathboneBasil Rathbone dans «One Precious Year», adaptation d'une pièce de théâtre.

Elle est à peine âgée de 32 ans lorsqu'elle prête son imposante stature à l'impératrice Élisabeth de Russie, femme mature à l'époque du récit, dans une évocation de la grande Catherine II, «The Rise of Catherine the Great» (1934), une production fastueuse d'Alexandre KordaAlexandre Korda. Sous la bannière de la London Films, la compagnie du plus célèbre Hongrois du 7ème art britannique, elle apparaît encore dans «I, Claudius», film inachevé de Josef von Sternberg, et «Six heures à terre», mais c'est surtout sa composition de la reine Élisabeth d'Angleterre, en lutte contre «L'invincible armada» (1937) qui reste dans toutes les mémoires. En 1940, à l'occasion d'un court passage aux Amérique, elle en réendosse le majestueux costume dans le très hollywoodien «Aigle des mers» (1940), parvenant à manipuler un Errol Flynn pourtant pas né de la dernière tempête.

Elle est tout aussi convaincante en campant des personnages de basse condition. Surprenante et inoubliable Ftatateeta, nourrice de la reine d'Égypte, dans «César et Cléopâtre» (1945), elle interprète avec beaucoup d'humilité et de retenue Soeur Filippa, la religieuse jardinière du «Narcisse noir» (1947), un beau film du tandem Powell/Pressburger, aux couleurs toujours flamboyantes. Et il faut véritablement s'appeler Miss Marple pour soupçonner, sous la coiffe d'une vieille demoiselle bien discrète, l'auteur d'une incroyable série de «Meurtre(s) au galop» (1963) !

Bien qu'elle n'accédât pas, sans doute par manque de glamour, au statut et aux rôles de star, Flora Robson laissa sa marque sur d'autres grands titres qu'il nous plait de décliner : «L'intrigante de Saratoga» entre Gary CooperGary Cooper et Ingrid Bergman (1945), «Roméo et Juliette» de son “dear” Shakespeare (1954), «Les 55 jours de Pékin» en impératrice chinoise (1963), «Frontière chinoise» de John Ford (1966), etc. Elle fait une dernière apparition en 1980 dans «Le choc des titans», un combat auquel la démesure de son talent lui permet de prétendre.

Flora Robson reçut la croix de Commandeur de l'Ordre de L'Empire britannique (1952), avant d'accéder au rang nobiliaire de Dame (1960), par les souhaits de sa Gracieuse Majesté Élisabeth la Seconde, en reconnaissance de son apport à l'art dramatique national.

Célibataire, elle passa le plus clair de sa vie personnelle entourée de ses quatre frères et soeurs et de ses nombreux neveux et nièces. Elle décéda en 1984, vraisemblablement des suites d'un cancer, bien que la cause de son décès n'ait jamais été rendue officielle.

Christian Grenier

Cliquez sur les iconespour accéder aux illustrations.

Cliquez sur les iconespour accéder à la fiche technique du film.

Cliquez sur les mots soulignés de la fiche technique pour faire apparaître les illustrations.

Cliquez sur la fiche technique pour la faire disparaître.

English translation

Click on the iconsto reveal the pictures.

Click on the iconsto reach the data sheet of the film.

Click on the words underlined of the data sheet to reveal the pictures.

Click on the data sheet to remove.

Filmographie sélective

Interprétations
Lg
An
Titre
 
 
1
1934
THE RISE OF CATHERINE THE GREAT, de Paul CZINNER
 
2
1937
I, CLAUDIUS, de Josef von STERNBERG (Inachevé)
 
3
1937
FIRE OVER ENGLAND (L'invincible armada)
4
1939
WUTHERING HEIGHTS (Les hauts de Hurlevent)
5
1939
WE ARE NOT ALONE (Nous ne sommes pas seuls), d'Edmund GOULDING
 
6
1939
INVISIBLE STRIPES
7
1940
THE SEA HAWK (L'aigle des mers)
8
1941
BAHAMA PASSAGE (Sous le ciel de Polynésie)
9
1944
TWO THOUSAND WOMEN (Deux mille femmes)
10
1945
GREAT DAY, de Lance COMFORT
 
11
1945
CAESAR AND CLEOPATRA (César et Cléopâtre)
12
1945
SARATOGA TRUNK (L'intrigante de Saratoga)
13
1946
THE YEARS BETWEEN
14
1947
BLACK NARCISSUS (Le narcisse noir)
15
1948
SARABAND FOR DEAD LOVERS (Sarabande)
16
1953
MALTA STORY (Tonnerre sur Malte)
17
1954
ROMEO E GIULIETTA (Roméo et Juliette)
18
1957
HIGH TIDE AT NOON, de Philip LEACOCK
 
19
1958
THE GIPSY AND THE GENTLEMAN (Gypsy)
20
1963
MURDER AT THE GALLOP (Meutre au galop)
21
1964
GUNS AT BATASI (Les canons de Batasi), de John GUILLERMIN
 
22
1965
YOUNG CASSIDY (Le jeune Cassidy)
23
1965
THOSE MAGNIFICENT MEN IN THEIR FLYING MACHINES (Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines)
24
1966
SEVEN WOMEN (Frontière chinoise)
25
1967
THE SHUTTERED ROOM (La malédiction des Whateley)
26
1970
THE BEAST IN THE CELLAR (Le monstre des oubliettes), de James KELLEY
 
27
1970
FRAGMENT OF FEAR, de Richard SARAFIAN
 
28
1980
CLASH OF THE TITANS (Le choc des titans)
Éd. 9.1.4 : 30-4-2019