La bibliothèque de L'Encinématheque

Alan HALE (1892 / 1950)

Alan Hale

Acteur américain, né Rufus Edward MacKahan, le 10 février 1892, à Washington (Washington D.C., U.S.A.). Décédé le 22 janvier 1950, à Hollywood, Los Angeles (Californie, U.S.A.).

Éternel compagnon de bagarre et de beuverie d’Errol Flynn, ce fils d’émigrés écossais traîne à l’écran une image de brute joviale que ses débuts dans la vie contredisent nettement : après ses études, le futur Alan Hale se voit en journaliste ou chanteur d’opéra, deux carrières ébauchées qui ne tinrent pas leurs promesses. Aussi, à vingt ans, il s'oriente vers le cinéma et, dès 1913, tourne beaucoup pour le studio Biograph dirigé par David W. GriffithDavid W. Griffith. Au début des années 20, c’est déjà un acteur solide confronté aux plus grandes stars comme Rudolph ValentinoRudolph Valentino dans «Les quatre cavaliers de l’Apocalypse» (1921), Alla Nazimova dans «A Doll's House» (1922) ou Lon ChaneyLon Chaney dans «Tu ne tueras point» (1922). Douglas Fairbanks en fait son fidèle Little John dans une première version de «Robin des bois» (1922) et John Ford l’engage auprès de John GilbertJohn Gilbert dans «Cameo Kirby» (1923). Alan Hale devient momentanément cinéaste vers la fin du muet, tournant une petite dizaine de films. Le parlant va lui donner sa vraie place, celle d’un grand second rôle spécialisé dans les colosses au grand cœur, toujours prompt à lever le coude ou faire le coup de poing, à l’image de Jumbo, le complice farceur de George Raft et Edward G.RobinsonEdward G.Robinson dans «L’entraîneuse fatale» (1941).

Acteur tout terrain, il effraye Greta GarboGreta Garbo par sa brutalité dans «La courtisane» (1931) puis séduit et abandonne Bette Davis dans «L’emprise» (1934) tout en jetant son dévolu sur Margaret Sullavan dans «Little Man What Now» (1934). Il semble être à l’aise dans tous les genres, du film historique à grand spectacle comme «Les croisades» (1935) ou «Les aventures de Marco Polo» (1938) – on l’y voit en chef de guerre amateur de conquêtes féminines – à la comédie version Laurel et Hardy («C’est donc ton frère», 1936) ou Frank Capra : dans «New York Miami» (1934), il prend en stop Claudette Colbert et Clark Gable et les assourdit de ses chansons hurlées à tue-tête, rappel très lointain de ses talents de chanteur. John Ford le retrouve pour deux films d’aventures : il est l’un des soldats héroïques de «La patrouille perdue» (1934) puis un redoutable trafiquant d’armes dans «Quatre hommes et une prière» (1938). Bon copain gouailleur de Barbara Stanwyck dans «Stella Dallas» (1937), il l’épouserait bien mais s’il la fait rire, il ne peut rivaliser avec le jeune premier de service ; Ida Lupino, elle, ne goûte guère son humour dans «Une femme dangereuse» (1940) au point de condamner bien vite à une mort violente ce mari encombrant… Son goût pour la baston l’enrôle d’office dans «Le régiment des bagarreurs» (1940) avec la complicité de James Cagney qui sera son fils l’année suivante dans «The Strawberry Blonde» (1941). «Casbah» (1938), pauvre remake de «Pépé le Moko», lui attribue bizarrement le rôle de Grand-Père joué par Saturnin Fabre chez Duvivier. Il est plus à son aise dans «L’homme au masque de fer» (1939) où le rôle de Porthos semble écrit pour lui par Alexandre Dumas.

Si, dans «Le prince et le pauvre» (1937), il campe un capitaine chargé des basses besognes du perfide Claude Rains, le film marque surtout la première de ses douze rencontres cinématographiques avec Errol Flynn. Pour le bonheur des spectateurs du monde entier, il retrouve le rôle de Petit Jean dans «Les aventures de Robin des Bois» (1938), son film le plus fameux. «La vie privée d’Élizabeth d’Angleterre» (1939) lui offre une promotion puisqu’il y est le comte de Tyrone, un noble irlandais révolté. Dans l’excellent «L'aigle des mers» (1940), fidèle jusqu’au bout, il accompagne son ami de toujours aux galères. Il apporte la dimension humoristique indispensable, y compris dans le cadre du western : «Les conquérants» (1939), «La caravane héroïque» (1940) et «La piste de Santa Fe» (1940) réunissent le duo sous la direction inspirée de Michael Curtiz. Lorsque Raoul Walsh prend le relais, les deux gaillards n’ont pas lieu de se plaindre, surtout lorsqu’il s’agit d’écrire la biographie survoltée du fameux boxeur «Gentleman Jim» (1942) dont Alan Hale incarne le père et fervent supporter. Le dernier film du duo ne sera pas le meilleur : «Les aventures de Don Juan» (1949) montre nos deux complices en baisse de régime même si, pour l’occasion, Alan joue presque un rôle classique, celui de Leporello, le valet du séducteur.

En fin de parcours, malgré sa participation au beau western de Raoul Walsh, «La vallée de la peur» (1947), Alan Hale semble fatigué par ses quarante ans de carrière. Dans «L’inspecteur général» (1949), pleutre chef de la police, il se fait même gifler par Gene Lockhart ! À 57 ans, on le retrouve pourtant en Petit Jean, son rôle fétiche, dans «La revanche des gueux» (1949) où Robin des Bois a laissé la place à son jeune fils (John Derek).

Alan Hale rencontra à la Biograph une jeune actrice, Gretchen Hartman (1897-1979), qu’il épousa. Ses deux filles, Karen et Jean, devinrent aussi comédiennes mais c’est surtout grâce à son fils, Alan Hale Jr (1921-1990), véritable sosie de son père, que son image se perpétua à l’écran de longues années après sa disparition prématurée.

Jean-Paul Briant

Cliquez sur les iconespour accéder aux illustrations.

Cliquez sur les iconespour accéder à la fiche technique du film.

Cliquez sur les mots soulignés de la fiche technique pour faire apparaître les illustrations.

Cliquez sur la fiche technique pour la faire disparaître.

English translation

Click on the iconsto reveal the pictures.

Click on the iconsto reach the data sheet of the film.

Click on the words underlined of the data sheet to reveal the pictures.

Click on the data sheet to remove.

Filmographie sélective

Interprétations
Lg
An
Titre
 
 
1
1921
A DOLL's HOUSE, de Charles BRYANT
 
2
1922
THE DICTATOR, de James CRUZE
 
3
1922
ROBIN HOOD (Robin des Bois)
4
1923
MAIN STREET (La rue des vipères)
5
1925
DICK TURPIN
6
1928
SKYSCRAPER
7
1929
THE LEATHERNECK, de Howard HIGGIN
 
8
1932
SO BIG (Mon grand)
9
1932
REBECCA OF SUNNYBROOK FARM, d'Alfred SANTELL
 
10
1934
THE LOST PATROL (La patrouille perdue)
11
1934
IT HAPPENED ONE NIGHT (New York-Miami)
12
1934
LITTLE MAN, WHAT NOW? (Et demain?)
13
1934
OF HUMAN BONDAGE (L'emprise)
14
1934
IMITATION OF LIFE (Images de la vie)
15
1935
THE GOOD FAIRY (La bonne fée)
16
1935
THE CRUSADES (Les croisades)
17
1935
ANOTHER FACE, de Christy CABANNE
 
18
1936
A MESSAGE TO GARCIA (Message à Garcia)
19
1936
THE COUNTRY BEYOND, d'Eugene FORDE
 
20
1936
OUR RELATIONS (C'est donc ton frère!)
21
1937
THE PRINCE AND THE PAUPER (Le prince et le pauvre)
22
1937
STELLA DALLAS
23
1937
THIN ICE (Le prince X)
24
1938
THE ADVENTURES OF MARCO POLO (Les aventures de Marco Polo)
25
1938
FOUR MEN AND A PRAYER (Quatre hommes et une prière)
26
1938
THE ADVENTURES OF ROBIN HOOD (Les aventures de Robin des Bois)
27
1938
ALGIERS (Casbah)
28
1938
THE SISTERS (Nuits de bal)
29
1939
DODGE CITY (Les conquérants)
30
1939
THE MAN IN THE IRON MASK (L'homme au masque de fer)
31
1939
THE PRIVATE LIVES OF ELIZABETH AND ESSEX (La vie privée d'Elizabeth d'Angleterre)
32
1939
ON YOUR TOES (Sur les pointes)
33
1940
THE FIGHTING 69th (Le régiment des bagarreurs)
34
1940
VIRGINIA CITY (La caravane héroïque)
35
1940
THE SEA HAWK (L'aigle des mers)
36
1940
THEY DRIVE BY NIGHT (Une femme dangereuse)
37
1940
SANTA FE TRAIL (La piste de Santa Fe)
38
1941
STRAWBERRY BLONDE
39
1941
FOOTSTEPS IN THE DARK (Des pas dans la nuit)
40
1941
THIEVES FALL OUT
41
1941
MANPOWER (L'entraîneuse fatale)
42
1942
CAPTAINS OF THE CLOUDS (Les chevaliers du ciel)
43
1942
JUKE GIRL (Danseuse de cabaret)
44
1942
DESPERATE JOURNEY (Sabotage à Berlin)
45
1942
GENTLEMAN JIM
46
1943
ACTION IN THE NORTH ATLANTIC (Convoi vers la Russie)
47
1944
DESTINATION TOKIO (Destination Tokyo)
48
1944
THE ADVENTURES OF MARK TWAIN (Les aventures de Mark Twain)
49
1944
MAKE YOUR OWN BED
50
1945
HOTEL BERLIN (Hôtel Berlin)
51
1945
GOD IS MY CO-PILOT
52
1946
THE MAN I LOVE
53
1947
THAT WAY WITH WOMEN
54
1947
PURSUED (La vallée de la peur)
55
1947
CHEYENNE
56
1947
MY WILD IRISH ROSE (Rose d'Irlande)
57
1948
MY GIRL TISA (Tisa, mon amour)
58
1948
WHIPLASH
59
1949
SOUTH OF ST.LOUIS (Les chevaliers du Texas)
60
1949
THE YOUNGER BROTHERS
61
1949
THE INSPECTOR GENERAL (Vive monsieur le maire!)
62
1950
STARS IN MY CROWN
63
1950
COLT 45
64
1950
ROGUES OF SHERWOOD FOREST (La revanche des gueux)
Éd. 9.1.4 : 25-9-2019