La bibliothèque de L'Encinématheque

Georges ROLLIN (1909 / 1964)

Georges Rollin

Acteur français, né le 6 avril 1909, à Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle). Décédé le 3 mars 1964 à Paris.

Après avoir vécu sa jeunesse en Lorraine, Georges Rollin, au terme de ses études secondaires, songe à devenir architecte. Mais, attiré par les métiers de scène, il s’inscrit au Conservatoire d’Art dramatique de Nancy. Son talent reconnu par ses professeurs, il en sort avec un 1er prix. Il décide alors de gagner Paris où il a l’occasion de rencontrer la tribu Pitoeff. Enrôlé dans la fameuse troupe, il y poursuit sa formation artistique. Le voici bientôt sur les scènes parisiennes où il se produit dans des pièces d'auteurs célèbres de l’époque : Jean Anouilh, Armand Salacroux, etc.

Il vient au cinéma au début des années 30 et va tourner une quarantaine de films en 30 ans. Doté d’un physique séduisant, il est classé dans la catégorie des jeunes premiers, tissant ainsi sur la grande toile blanche une carrière malheureusement irrégulière.

Après de timides apparitions, il apparaît de manière plus consistante dans des oeuvres d'Abel Gance («J’accuse», 1938), Georges Lacombe («Le dernier des six», 1941), Jacques Daniel-Norman («Le briseur de chaînes», 1941) , Jean Dréville («Annette et la dame blonde» en 1941, «Les casse-pieds» en 1948), Henri Decoin («Mariage d’amour», 1942), Yves Ciampi («Le guérisseur», 1953),, Maurice Cloche («Bal de nuit», 1959) ou encore Georges Franju («Pleins feux sur l’assassin», 1960).

Après l'avoir dirigé dans «Dernier atout» (1942) où il campait avec trop d'aisance un Arsène Lupin étudiant en concurrence avec Raymond RouleauRaymond Rouleau, Jacques BeckerJacques Becker lui offre son rôle le plus marquant en la personne de Goupi Monsieur, un jeune Parisien qui débarque dans un coin perdu de Charente pour faire face au clan familial mené par «Goupi Mains Rouges» (1943), alias Fernand LedouxFernand Ledoux. Dans ce très beau film chargé de mystères, il se montre à la hauteur de la confiance accordée par son metteur en scène, entouré de seconds rôles merveilleusement dessinés par l'écrivain-scénariste Pierre Véry. Hélas, Il ne retrouvera jamais d’emploi aussi valorisant et devra se contenter de paraître dans plusieurs farces un peu trop faciles d’Emile Couzinet, («La famille Cucuroux» en 1952, etc) pour finir lamentablement dans les errements sordides d'un Jess Franco en campagne horrifique («Le sadique baron von Klaus» en 1962, etc).

Georges Rollin quittera les scènes et les écrans, alors qu’il n’avait que 53 ans, emporté par une pénible maladie. Il avait été l’époux de la comédienne Claire MurielClaire Muriel dont il avait divorcé. Il était le père d’une fille Dominique.

Donatienne

Cliquez sur les iconespour accéder aux illustrations.

Cliquez sur les iconespour accéder à la fiche technique du film.

Cliquez sur les mots soulignés de la fiche technique pour faire apparaître les illustrations.

Cliquez sur la fiche technique pour la faire disparaître.

English translation

Click on the iconsto reveal the pictures.

Click on the iconsto reach the data sheet of the film.

Click on the words underlined of the data sheet to reveal the pictures.

Click on the data sheet to remove.

Filmographie sélective

Interprétations
LgAnTitre  
11936PATTES DE MOUCHES
21938ACCORD FINAL
31939L'EMBUSCADE
41940NOTRE-DAME DE LA MOUISE , Sorti en 1941
51941LE BRISEUR DE CHAÎNES/MAMOURET
61941ANNETTE ET LA DAME BLONDE
71942LA LOI DU PRINTEMPS
81942DERNIER ATOUT
91942MARIAGE D'AMOUR
101943GOUPI MAINS ROUGES
111944LE MERLE BLANC
121945IMPASSE , Sorti en 1946
131946LES CLANDESTINS
141946L'ARCHE DE NOË
151946FAUSSE IDENTITE
161948LA VIE EST UN RÊVE
171951LA FEMME A L'ORCHIDEE
181952LA FAMILLE CUCUROUX
191962LA MANO DE UN HOMBRE MUERTO (Le sadique baron Von Klaus)
L'Encinémathèque
Ed.7.2.1 : 17-6-2015