La bibliothèque de L'Encinématheque

Connie MARSHALL (1933 / 2001)

Connie Marshall

Actrice américaine, née le 28 avril 1933 (1938?), à New York City. Décédée le 22 mai 2001, à Santa Rosa (Californie).

Descendante d'un gouverneur de la colonie de New York (1710) par sa mère, du premier gouverneur du Connecticut (1769/1784) et ami intime de George Washington par son père, fille d'un membre du Gouvernement Militaire des Forces Alliées en Europe au terme du second conflit mondial, Connie Marshall fut, dans la lignée de Shirley TempleShirley Temple, une éphémère enfant star du cinéma hollywoodien. Un petit doute apparut sur son année de naissance lorsque quelques revues spécialisées avancèrent la date de 1938 : en effet, elle ne paraît pas avoir 11 ans dans les plans du premier film qui la fit remarquer, «Sunday Dinner for A Soldier» (1944) où elle donnait la réplique au déjà grand Charles Winninger.Certes, la fillette était d'une taille bien au dessous de la moyenne ; mais que penser alors de son mariage déclaré en août 1953 ?

Gamine charmante, elle décroche dès l'âge de 5 ans un contrat de modèle auprès d'une célèbre agence américaine qui lui permet notamment de poser pour le célèbre illustrateur Norman Rockwell. Dotée d'une mémoire prodigieuse et d'un coefficient intellectuel étonnant, elle se produit très tôt sur scène avant qu'un talent scout ne l'impose à l'écran. Ce même charme et ces étonnantes facilités laissèrent entrevoir pour l'enfant une carrière fulgurante.

Il lui fallut pourtant attendre 2 années pour nous subjuguer à nouveau dans «Voyage sentimental» (1946) où, adoptée par une femme sachant sa mort prochaîne, elle est ballotée entre John PayneJohn Payne et Maureen O'Hara dans un mélodrame qui fit pleurer bien des chaumières. Mais ce sont surtout ses échanges avec Gene Tierney dans «Dragonwyck/Le château du dragon» de Joseph Mankiewicz (1946) qui la fait entrer dans la grande histoire du 7ème art.

Toujours l'objet d'un litige sentimental qu'elle partage cette fois avec ses soeurs, elle souffre du drame drame familial né du choix que la sulfureuse «Daisy Kenyon» (1947) impose à son Dana Andrews de papa : femme ou maîtresse !

Hélas, la suite ne fut pas à la hauteur de ces fugaces espérances et les scènes de l'adolescente dans «Down to the Sea in Ship/Les marins de L'orgueilleux» (1949) ne furent même pas conservées dans le montage final. Si l'on peut s'amuser de sa confrontation avec sa soeur Natalie Wood dans «The Green Promise» (1949), la suite devait tomber dans un oubli dont son dernier long métrage («Rogue Cop/Sur la trace du crime», 1954, au générique duqel elle n'est même pas créditée) ne devait pas la tirer.

En 1956, enceinte du premier de ses 4 enfants, elle contracte une poliomyélite dont elle peut heureusement se remettre avant l'accouchement. Elle décide alors de mettre un terme à sa carrière artistique pour se consacrer à sa famille. Son divorce survenu, elle gagna banalement sa vie comme assistante dans une clinique ou encore secrétaire juridique avant d'être frappée par un cancer.

En 2007, les quelques rares admirateurs américains qui se souvenaient encore d'elle apprirent avec tristesse sa disparition, survenue 6 années auparavant dans la discrétion la plus totale.

Christian Grenier

Cliquez sur les iconespour accéder aux illustrations.

Cliquez sur les iconespour accéder à la fiche technique du film.

Cliquez sur les mots soulignés de la fiche technique pour faire apparaître les illustrations.

Cliquez sur la fiche technique pour la faire disparaître.

English translation

Click on the iconsto reveal the pictures.

Click on the iconsto reach the data sheet of the film.

Click on the words underlined of the data sheet to reveal the pictures.

Click on the data sheet to remove.

Filmographie sélective

Interprétations
LgAnTitre  
11944SUNDAY DINNER FOR A SOLDIER , de Lloyd BACON 
21946SENTIMENTAL JOURNEY (Voyage sentimental)
31946DRAGONWYCK (Le château du dragon)
41946HOME, SWEET HOMICIDE , de Lloyd BACON 
51946WAKE UP AND DREAM
61947MOTHER WORE TIGHTS
71947DAISY KENYON (Femme ou maîtresse)
81948MR.BLANDINGS BUILDS HIS DREAM HOUSE (Un million clefs en main)
91949THE GREEN PROMISE
L'Encinémathèque
Ed.7.2.1 : 26-6-2015