La bibliothèque de L'Encinématheque

Andy DEVINE (1905 / 1977)

Andy Devine

Acteur américain, né Andrew Vabre Devine, le 7 octobre 1905, à Flagstaff (Arizona, U.S.A.). Décédé 18 février 1977, à Orange (Californie, U.S.A.).

Benjamin de 3 enfants, Andrew est le fils d'un fonctionnaire du trésor, qui s'installe à Kingman (Mohave County) peu après sa naissance, où il finit par acquérir un hôtel. À deux ans, le bambin s'abîme le larynx en jouant avec un rideau, accident qui lui laisse dans la voix une raucité qui deviendra sa marque de fabrique.

Ses études sont essentiellement placées sous le signe du sport, notamment le football, spécialité dans laquelle il fait suffisamment d'étincelles pour que s'ouvrent les portes de nombreux établissements bien côtés : l'académie militaire de Harvard à Los Angeles, l'institut catholique de St Benoît, l'université de Santa Clara. En 1925, il reçoit une proposition pour passer professionnel : ne voulant pas perdre les avantages de son statut d'amateur, c'est sous le nom d'emprunt de Jeremiah Schwartz qu'il acquiert une petite gloire toute neuve !

De retour sur la côte Ouest pour s'attarder aux côtés de son père gravement malade, il attire l'attention d'un directeur de casting qui remarque sa silhouette et sa démarche dans la rue : les studios Universal sont à la recherche de jeunes gens un peu costaud pour illustrer la vie sportive dans les universités. Notre jeune footballeur devient ainsi l'un des héros d'une série de 44 courts métrages quasi documentaires, «The Collegians» (1926). Mais lorsque la série s'ouvre au cinéma sonore, la voix d'Andy pose un problème rédhibitoire ! Se retrouvant au chômage, notre homme accepte alors quelques petits boulots (garde du corps, monteur de lignes téléphoniques, photographe d'actualités, …) tout en recherchant le moindre rôle susceptible de satisfaire son récent intérêt pour le cinéma.

En 1931, après un premier mariage raté le plongeant dans une courte dépression, il finit par faire remarquer sa voix dans «The Spirit of Notre Dame», une oeuvre mineure consacrée à la vie d'un joueur de football trop tôt disparu, au point que la Universal lui fait enfin signer un contrat. Dès lors, les rôles s'enchaînent et la silhouette débonnaire d'Andy devient familière aux spectateurs des films de série "B" dans laquelle on le confinera longtemps : «Le revenant» (1932), «Horse Play» (1933), «Hell in the Heavens» (1934), etc. William Wellman enrichira toutefois la liste en l'accueillant dans plusieurs castings, comme «Midnight Mary» (1933), «Stingaree» (1934), «A Star is Born» (1937) ou, plus tard, «Island in the Sky» (1953) avec son ami John Wayne.

En dépit de sa taille et de son poids, Devine reste un excellent cavalier. L'ouest devient ainsi très tôt son territoire de prédilection et il s'y montre régulièrement, en faire-valoir («Sur la piste des vigilants» en 1940, …) comme en co-vedette («Road Agent en 1941, …). Mais c'est sa collaboration avec Roy Rogers qui lui permet d'acquérir une renommée internationale («Springitme in the Sierras» en 1947, «Under California Stars» en 1948, etc). Sous le nom récurent de Cookie Bullfincher, mais dans des emplois différents, il apparaît ainsi à neuf reprises aux côtés du célèbre “singing cowboy” de la Republic Pictures.

Nous n'oublierons pas de rappeler l'intérêt dont John Ford fit preuve à son égard, le distribuant dès 1933 dans «Doctor Bull», en 1939 dans «La chevauchée fantastique» et, sur leurs fins de carrières respectives, dans «L'homme qui tua Liberty Valance» (1962).

La radio ne manqua pas d'utiliser sa voix rapeuse en l'invitant dans de nombreuses émission. La télévision emboîta ses caméras et, dès 1951, Andy chevaucha aux côtés de Will Bill Hickox (Guy Madison) pour 112 aventures d'une série au cours desquelles il prenait un évident plaisir à renverser les “villains” à grand coups de son ventre proéminent ! Moins présent au théâtre, il n'y débuta qu'en 1957 dans une énième représentation de «Show Boat».

En 1933, sur le plateau de «Doctor Bull», l'acteur fait la connaissance d'une jeune figurante de 10 années de moins que lui, Dorothy Irene House, qui deviendra sa seconde épouse. Le couple aura deux enfants, Timothy 'Tad' et Dennis, que l'on peut voir dans un film de leur papa, «Canyon Passage» (1946).

Personnage sociable au sujet de qui tout le monde s'accordera à louer l'amabilité et la disponibilité, il se montra très actif dans la vie réelle : golfeur, pêcheur, chasseur, radio amateur et… membre d'un club de motards ! Pilote d'avion et propriétaire d'une école de vol, il forma des élèves au cours de la Seconde Guerre Mondiale.

Atteint du diabète en 1957, il suivit un régirme draconien pendant plusieurs mois. Reprenant ses activités à l'aube des “sixties”, il les poursuivit jusqu'à ce qu'on lui décèle une leucémie (1973), maladie qui devait l'emporter quelques années plus tard. En 1977, sa voix résonna une dernière foix dans la bouche d'un personnage du dessin animé «Thee Mouse and His Child».

Christian Grenier

Cliquez sur les iconespour accéder aux illustrations.

Cliquez sur les iconespour accéder à la fiche technique du film.

Cliquez sur les mots soulignés de la fiche technique pour faire apparaître les illustrations.

Cliquez sur la fiche technique pour la faire disparaître.

English translation

Click on the iconsto reveal the pictures.

Click on the iconsto reach the data sheet of the film.

Click on the words underlined of the data sheet to reveal the pictures.

Click on the data sheet to remove.

Filmographie sélective

Interprétations
Lg
An
Titre
 
 
1
1931
DANGER ISLAND, de Ray TAYLOR
 
2
1932
THE MAN FROM YESTERDAY (Le revenant)
3
1933
HORSE PLAY, d'Edward SEDGWICK
 
4
1933
MIDNIGHT MARY (Rose de minuit)
5
1933
DOCTOR BULL
6
1934
THE POOR RICH
7
1934
STINGAREE
8
1934
HELL IN THE HEAVENS, de John G.BLYSTONE
 
9
1935
HOLD 'EM YALE
10
1935
CHINATOWN SQUAD
11
1935
CORONADO, de Norman Z.McLEOD
 
12
1936
MYSTERIOUS CROSSING, d'Arthur LUBIN
 
13
1937
IN OLD CHICAGO (L'incendie de Chicago)
14
1937
A STAR IS BORN (Une étoile est née)
15
1937
DOUBLE OR NOTHING (Quitte ou double), de Theodore J.REED
 
16
1937
YOU'RE A SWEETHEART, de David BUTLER
 
17
1938
Dr.RHYTHM
18
1938
PERSONAL SECRETARY, d'Otis GARRETT
 
19
1938
THE STORM, de Harold YOUNG
 
20
1939
STAGECOACH (La chevauchée fantastique)
21
1939
THE SPIRIT OF CULVER
22
1939
NEVER SAY DIE (La source aux loufoques)
23
1939
MUTINY ON THE BLACKHAWK (Mutinerie sur le 'Black Hawk'), de Christy CABANNE
 
24
1939
TROPIC FURY, de Christy CABANNE
 
25
1939
LEGION OF LOST FLYERS
26
1939
GERONIMO (Géronimo le peau-rouge)
27
1939
MAN FROM MONTREAL
28
1940
TORRID ZONE
29
1940
THE LEATHER PUSHERS, de John RAWLINS
 
30
1940
TRAIL OF THE VIGILANTES (Sur la piste des vigilants)
31
1941
LUCKY DEVILS
32
1941
THE FLAME OF NEW ORLEANS (La belle ensorceleuse)
33
1941
RAIDERS OF THE DESERT (Complot en Arabie)
34
1941
BADLANDS OF DAKOTA
35
1941
THE KID FROM KANSAS, de William NIGH
 
36
1941
SOUTH OF TAHITI/WHITE SAVAGE (Au sud de Tahiti)
37
1941
ROAD AGENT / TEXAS ROAD AGENT
38
1941
NORTH TO THE KLONDIKE (La fièvre de l'or), d'Erle C.KENTON
 
39
1942
UNSEEN ENEMY, de John RAWLINS
 
40
1942
DANGER IN THE PACIFIC, de Lewis D.COLLINS
 
41
1942
TOP SERGEANT, de Christy CABANNE
 
42
1942
TIMBER!, de Christy CABANNE
 
43
1942
BETWEEN US GIRLS/LOVE AND KISSES (Le fruit vert), de Henry KOSTER
 
44
1942
SIN TOWN
45
1943
RHYTHM OF THE ISLANDS, de Roy William NEILL
 
46
1943
FRONTIER BADMEN
47
1943
CORVETTE K-225
48
1944
ALI BABA AND THE FORTY THIEVES (Ali Baba et les quarante voleurs)
49
1945
SUDAN (Soudan)
50
1945
THAT'S THE SPIRIT (l'esprit fait du swing)
51
1946
CANYON PASSAGE (Le passage du canyon)
52
1946
THE MICHIGAN KID, de Ray TAYLOR
 
53
1947
BELLS OF SAN ANGELO
54
1947
SPRINGTIME IN THE SIERRAS
55
1947
SLAVE GIRL (La belle esclave)
56
1948
UNDER CALIFORNIA STARS
57
1948
EYES OF TEXAS
58
1948
GRAND CANYON TRAIL
59
1948
THE FAR FRONTIER
60
1950
THE TRAVELING SALESWOMAN
61
1950
NEVER A DULL MOMENT (Mon cow-boy adoré)
62
1953
ISLAND IN THE SKY (Aventure dans le grand Nord)
63
1955
PETE KELLY's BLUES (La peau d'un autre)
64
1956
AROUND THE WORLD IN 80 DAYS (Le tour du monde en 80 jours)
65
1960
THE ADVENTURES OF HUCKLEBERRY FINN (Les aventuriers du fleuve)
66
1961
TWO RODE TOGETHER (Les deux cavaliers)
67
1962
THE MAN WHO SHOT LIBERTY VALANCE (L'homme qui tua Liberty Valance)
68
1962
HOW THE WEST WAS WON (La conquête de l'ouest) ["The Civil War/La guerre civile"]
69
1965
ZEBRA IN THE KITCHEN
70
1966
THE BALLAD OF JOSIE (Le ranch de l'injustice)
71
1968
THE ROAD HUSTLERS, de Larry E.JACKSON
 
Éd. 9.1.4 : 9-11-2019