La bibliothèque de L'Encinématheque

Joan LESLIE (1925 / 2015)

Joan Leslie

Actrice américaine, né Joan Brodel, le 26 janvier 1925, à Detroit (Michigan). Décédé le 12 octobre 2015, à Los Angeles (Californie).

La famille Brodel a construit son nid à Highland Park, dans la banlieue de Detroit, où papa est employé de banque. Les trois filles, Mary (1916), Betty (1919) et Joan, montrent rapidement des dispositions pour la danse, obtenant ça et là quelques distinctions dans des concours locaux ou des compétitions scolaires. Mais la Grande Dépression frappe durement l'Amérique, de nombreuses banques ferment leurs portes et Mr.Brodel, au chômage, doit se séparer de la demeure familiale.

Tout ce petit monde se retrouve à New York. Joan vient d'avoir 10 ans, lorsqu'elle est retenue comme modèle par le photographe John Roberts Powers, directeur d'une célèbre agence de mannequins. Encore jeunes, The Brodel Sisters parviennent, grâce à leurs qualités de danseuses, chanteuses et musiciennes, à se produire sur scène. Remarquée par un talent scout de la MGM, la benjamine entre à la "Little Red Schoolhouse", l'école des futures stars de la compagnie au lion, où ellle use les mêmes bancs que Mickey Rooney, Deanna Durbin, Freddie Bartholomew… On la voit ainsi apparaître à côté de Greta Garbo – souvenir inoubliable pour l'adolescente et la femme mûre qu'elle deviendra – dans «Camille/Le roman de Marguerite Gauthier» (1936) où, sous la direction de George Cukor, elle incarne la plus jeune soeur d'Armand Duval.

Au terme de trois années d'enseignement, “rendue à la vie civile”, elle rejoint sa famille à New York. Plus heureuses, ses soeurs ont été engagées à la Universal où elles ne feront toutefois que de courtes et discrètes carrières. Mary fait venir Joan à ses côtés, et parvient à lui faire décrocher quelques petites apparitions sous son véritable patronyme («Nancy Drew, reporter» en 1938, «Correspondant 17» en 1940 [son apparition, confirmée par l'intéressée, semble avoir disparue des copies aujourd'hui distribuées], etc). C'est au tour de la Warner Bros. de remarquer l'artiste en herbe, lui faisant, à l'issue d'un test encourageant, signer un nouveau contrat. Chaperonnée par sa mère, Joan Leslie se voit rapidement propulsée sur le plateau de «La grande évasion» (1941) où Humphrey Bogart et Ida Lupino tentent vainement d'échapper à la justice.

La Warner se montrera de prime abord généreuse envers sa nouvelle vedette, la plaçant en vedette, à 16 ans, dans les bras d'un Gary Cooper costumé en «Sergent York» (1941), héros de la Première Guerre Mondiale, puis la faisant gesticuler au même rythme que James Cagney dans «La glorieuse parade» (1942), une évocation de la vie de George Cohan, par d'aucuns considéré comme le père de la comédie musicale américaine. Joan Leslie acquiert définitivement ses galons de star en virevoltant gracieusement en compagnie de Fred Astaire – qui l'a expréssément requise – dans «L'aventure inoubliable» (1943) : un bel avenir lui semble promis.

Pourquoi n'en fut-il pas ainsi ? Certes, on peut encore relever dans sa filmographie quelques titres intéressants («Rhapsodie en bleu» en 1945, «Cinderella Jones» en 1946, tous deux avec Robert Alda), mais pour l'essentiel la jolie brune fut distribuée, en vedette féminine il est vrai, dans des bluettes de second ordre ne sortant que trop rarement de la bulle anglo-saxonne («Too Young to Know» en 1945, «Two Guys from Milwaukee» en 1946, etc).

A l'âge de sa majorité, l'actrice tentera vainement de dénoncer son contrat devant les tribunaux, se mettant ainsi en situation délicate vis-à-vis de ses employeurs et finissant par être mise au ban des studios. Elle apparut alors dans quelques productions de petites compagnies, parfois non dénuées d'intérêt («La femme qui faillit être lynchée» en 1953, «Jubilee Trail/La grande caravane» en 1954, etc), travailla indifféremment en “free-lance” pour la Metro-Goldwyn-Mayer («The Skipper Surprised His Wife» et «Born to Be Bad» en 1950), la Columbia Pictures («Man in the Saddle/Le cavalier de la mort» en 1951) avant de finir dans un «Bungalow pour femmes» (1956) érigé par Raoul Walsh pour la 20th Century Fox.

En 1950, Joan Leslie épouse le Dr.William G. Campbell, futur directeur d'un important établissement hospitalier de Los Angeles, avec lequel elle partagera un demi-siècle de bonheur que viendra vite combler la naissance de leurs deux filles jumelles, Ellen Marie et Patrice Joan. En 1956, elle se retire définitivement du cinéma pour ne plus apparaître qu'au petit écran, et tournera son intérêt, outre l'éducation de sa charmante progéniture, vers des activités de styliste de mode tout en se démenant pour diverses oeuvres charitables.

Certes, elle vient de nous quitter à l'aube de ce nouvel hiver, mais pour les étoiles, fussent-elles filantes comme Joan Leslie, «The Sky's the Limit», isn't it ?

Christian Grenier

Cliquez sur les iconespour accéder aux illustrations.

Cliquez sur les iconespour accéder à la fiche technique du film.

Cliquez sur les mots soulignés de la fiche technique pour faire apparaître les illustrations.

Cliquez sur la fiche technique pour la faire disparaître.

English translation

Click on the iconsto reveal the pictures.

Click on the iconsto reach the data sheet of the film.

Click on the words underlined of the data sheet to reveal the pictures.

Click on the data sheet to remove.

Filmographie sélective

Interprétations
LgAnTitre  
11936CAMILLE (Le roman de Marguerite Gautier) [ Non créditée ]
21938NANCY DREW... REPORTER , de William CLEMENS [ Non créditée ] 
31941HIGH SIERRA (La grande évasion)
41941SERGEANT YORK (Sergent York)
51942YANKEE DOODLE DANDY (Le glorieuse parade)
61942THE HARD WAY (La manière forte)
71943THE SKY's THE LIMIT (L'aventure inoubliable)
81943THIS IS THE ARMY
91945WHERE DO WE GO FROM HERE , de GREGORY RATOFF 
101945RHAPSODY IN BLUE (Rhapsodie en bleu)
111945TOO YOUNG TO KNOW , de Frederick De CORDOVA 
121946JANIE GETS MARRIED , de Vincent SHERMAN 
131946CINDERELLA JONES
141946TWO GUYS FROM MILWAUKEE
151947REPEAT PERFORMANCE , de Alfred L.WERKER 
161950THE SKIPPER SURPRISED HIS WIFE
171950BORN TO BE BAD
181951MAN IN THE SADDLE (Le cavalier de la mort)
191953WOMAN THEY ALMOST LYNCHED (La femme qui faillit être lynchée)
201953FLIGHT NURSE , de Allan DWAN 
211954JUBILEE TRAIL (La grande caravane) , de Joseph KANE 
221956THE REVOLT OF MAMIE STOVER (Bungalow pour femmes)
L'Encinémathèque
Ed.7.2.1 : 14-12-2015