La bibliothèque de L'Encinématheque

Fernando FERNÁN GÓMEZ (1921 / 2007)

Fernando Fernán Gómez

Acteur, réalisateur, auteur dramatique et romancier espagnol, né Fernando Fernández Gómez, à Lima (Pérou). Décédé le 21 novembre 2007, à Madrid (Espagne).

Moins connu chez nous que ses compatriotes Francisco Rabal ou Fernando Rey dont les carrières internationales furent bien plus conséquentes, Fernando Fernández Gómez n'en demeure pas moins un des grands monsieurs du cinéma ibérique, artiste polymorphe de la longue traversée franco/bourboniste. Auteur, acteur, réalisateur et directeur de théâtre, il fut également membre de l'Académie Royale Espagnole depuis l'année 2000 jusqu'à son décès.

S'il naquit au Pérou, c'est parce que sa mère, l'actrice Carola Fernández Gómez, y faisait étape lors d'une tournée sud-américaine au sein de la troupe de sa propre génitrice, la comédienne María Guerrero. Son père, Luis Fernando Díaz de Mendoza, était lui-même comédien, fils de comédien… et, n'en déplaise aux moralistes de ce temps-là (et des suivants), ses parents n'étaient pas mariés ! Mais puisque le spectacle devait continuer, c'est en Argentine que l'enfant fut déclaré civilement, recevant ainsi une fausse nationalité qu'il ne devait corriger que dans les années 80.

En 1924, Fernando débarque à Madrid où il grandit et poursuit des études qui l'amèneront jusqu'au baccalauréat. Après la guerre civile espagnole, il entre à l'université pour suivre des cursus de lettres et de philosophie. Son intérêt croissant pour le théâtre met un terme à cette voie pourtant prometteuse et il entame une carrière de comdien en 1938 dans la compagnie de Laura Pinillos. En 1943 il est pris sous contrat par la société de production CIFESA qui lui fait bientôt tourner le premier des presque 200 films de son prolifique parcours d'acteur de cinéma.

Au fil de sa filmographie, on peut constater qu'il aura travaillé sous les ordres des directeurs les plus renommés du cinéma espagnol : Edgar Neville («Domingo de Carnaval» en 1945), Juan Antonio Bardem («Ce couple heureux» en 1951), Carlos Saura («Anna et les loups» en 1972…), Mario Camús («La leyenda del alcalde de Zalamea» en 1973), Víctor Erice («L'esprit de la ruche» en 1973), Jaime de Armiñán («El amor del capitán Brando» en 1974…), Gonzalo Suárez («Parranda» en 1976…), Ricardo Franco («Los restos del naufragio» en 1978), Manuel Gutiérrez Aragón, («L'autre moitié du ciel» en 1986…), ou Luis García Berlanga («Moros y cristianos» en 1987) : ne manque véritablement à l'appel que Luis Buñuel qui, il est vrai fit l'essentiel de sa carrière à l'étranger. Ses multiples compositions furent honorées de nombreuses récompenses, comme ces deux Ours d'Argent du meilleur acteur au Festival de Berlin pour ses rôles dans «L'anachorète» (1976) et «Stico» (1984).

À partir de la décennie cinquante, il commence à diriger certains films pour le cinéma et la télévision et dans lesquels il se met parfois en scène, comme «Manicomio» (1953), «La vida alredador» (1959), «El mundo sigue» (1963), «Mambrú se fue a la guerra» (1985) qui lui vaut le Goya du meilleur acteur, «El viaje a ninguna parte» (1986), adaptation d' un de ses romans qui obtient les Goya du meilleur directeur et du meilleur scénariste… jusqu'au dernier, «Lazaro de tormes» en 2000.

Comme auteur dramatique, relevons «Las bicicletas son para el verano» (1978), pièce qui fut couronnée du Prix National Lope de Vega avant d'être adaptée au cinéma par Jaime Chávarri en 1983. Comme romancier, soulignons «El mar y el tiempo » (1989) qu'il portera lui-même à l'écran, ainsi que la rédaction de ses mémoires d'artiste, «El tiempo amarillo» (1990).

Travailleur infatigable, il franchit allègrement la barrière du siècle montant, passant de «Tout sur ma mère» de Pedro Almodóvar(1998) et «La langue des papillons» de José Luis Cuerda (1999) à «Visionnaires» de Manuel Gutiérrez Aragón (2001) et «Le sortilège de Shanghai» de Fernando Trueba (2002).

Époux de 1947 à 1949 de l'actrice María Dolores Pradera, sa partenaire dans «Vidas en sombras» dès (1949), il se remaria en 2000 avec l'actrice et réalisatrice Emma Cohen qui le distribua dans quatre de ses courts métrages. Décédé à l'âge de 86 ans des suites d'un cancer, il reçut à titre posthume la Grande Croix de l'Ordre Civil Alfonso X, la plus haute récompensé décernée par le gouvernement espagnol.

Christian Grenier (traduction et complétion d'un article publié en langue espagnole sur le site de l'Instituto Cervantes)

Cliquez sur les iconespour accéder aux illustrations.

Cliquez sur les iconespour accéder à la fiche technique du film.

Cliquez sur les mots soulignés de la fiche technique pour faire apparaître les illustrations.

Cliquez sur la fiche technique pour la faire disparaître.

English translation

Click on the iconsto reveal the pictures.

Click on the iconsto reach the data sheet of the film.

Click on the words underlined of the data sheet to reveal the pictures.

Click on the data sheet to remove.

Filmographie sélective

INTERPRÉTATIONS:
LgAnTitre  
11944EMPEZÓ EN BODA de Raffaello MATARAZZO 
21945SE LE FUE EL NOVIO de Julio SALVADOR 
31945DOMINGO DE CARNAVAL d'Edgar NEVILLE 
41949VIDA EN SOMBRAS de Lorenzo LLOBET GRACIA 
51951EL CAPITÁN VENENO
61951ESA PAREJA FELIZ (Ce couple heureux)
71952LA VOCE DEL SILENZIO (La maison du silence)
81955CONGRESO EN SEVILLA
91955BONJOUR LA CHANCE / LA IRONÍA DEL DINERO
101956EL MALVADO CARABEL de Fernando FERNÁN GÓMEZ 
111957FAUSTINA de José Luis SÁENZ de HEREDIA 
121958LA VIDA POR DELANTE de Fernando FERNÁN GÓMEZ 
131959LA VIDA ALREDEDOR
141963EL MUNDO SIGUE
151970EL TRIANGULITO (Le triangle)
161972DON QUIJOTE CABALGA DE NUEVO de Roberto GAVALDÓN 
171972ANA Y LOS LOBOS (Ana et les Loups)
181973LA LEYENDA DEL ALCALDE DE ZALAMEA
191973EL ESPÍRITU DE LA COLMENA (L'esprit de la ruche)
201974EL AMOR DEL CAPITÁN BRANDO
211976EL ANACORETA (L'anachorète)
221978LOS RESTOS DEL NAUFRAGIO de Ricardo FRANCO 
231980MARAVILLAS
241984STICO de REALISATEUR 
251985MAMBRÚ SE FUE A LA GUERRA de Fernando FERNÁN GÓMEZ 
261986EL VIAJE A NINGUNA PARTE de Fernando FERNÁN GÓMEZ 
271986LA MITAD DEL CIELO (L'autre moitié du ciel)
281987MOROS Y CRISTIANOS
291989EL MAR Y EL TIEMPO (la Mer et le Temps)
301992BELLE EPOQUE (Belle époque)
311999LA LENGUA DE LAS MARIPOSAS (La langue des papillons)
322002EL EMBRUJO DE SHANGHAI (Le sortilège de Shanghaï) de Fernando TRUEBA 
Ed.8.1.2 :4-5-2017