La bibliothèque de L'Encinématheque

Deanna DURBIN (1921 / 2013)

Deanna Durbin

Actrice américaine, née Edna Mae Durbin, le 4 décembre 1921, à Winnipeg (Manitoba, Canada). Décédée le 20 avril 2013, à Neauphle-le-Château (Yvelines, France).

"Il y aura bientôt dix-sept ans naissait, dans le Winnipeg, une petite fille qu'on appela Edna May. Son père, était un important agent de change de Los-Angeles. Fille unique, elle fut élevée, non seulement avec soin, mais avec minutie, par deux nurses spécialement attachées à sa petite personne. Une institutrice particulière et deux professeurs de musique purent, en outre, en douze ans, faire, de Miss Edna-May Durbin, l'une des petites filles les plus raffinées de ce monde.

Comme beaucoup d'autres, c'est le hasard qui amena la petite fille qu'était encore hier Deanna Durbin, à faire du cinéma. Ce hasard fut sa rencontre avec Eddie Cantor, qui l'avait remarquée lors d'un conrours de chant dans un conservatoire de petite ville. Eddie Cantor demanda à Mr.Durbin s'il autorisait sa fille à chanter à la radio. La première réponse fut, parait-il, négative. Mais Cantor est connu pour sa persévérance. Au bout d'une semaine de correspondance, il parvint a fléchir Mr.Durbin. Tant et si bien qu'Edna May – qui prit le nom de Deanna – était bien connue des auditeurs avant que son nom ne parut à l'écran.

C'est un soir où, bien tranquillement assis dans son fauteuil et fumant un cigare, Mr.Jack Sherill écoutait la radio, que la destinée de Deanna s'inscrivit au livre d'or des grandes carrières de Hollywood. Mr.Jack Sherill est manager, manager d'artistes, évidemment : son métier est précisément de découvrir de jeunes talents. Il n'avait jamais approché Deanna Durbin et il l'entendait pour la première fois. En vingt-quatre heures, il vit Eddie Cantor et sa protégée, trouva un scénario "… qui lui allait à merveille", signa un contrat avec Mr.Durbin et fit tourner à Deanna la classique bande d'essai dans un studio de Hollywood. Rufus Le Maire, producer, était précisément là lorsque la jeune Deanna, toute tremblante, chanta pour la première fois sous le feu des sunlights. (NDWB : il s'agit du court métrage «Every Sunday» tourné en 1936 pour la Metro-Goldwyn-Mayer). La sincérité de son accent, la fraîcheur de sa voix et l'impression juvénile que dégageait toute sa personne le frappèrent fortement. Si bien qu'après le premier essai, il téléphona à Sherill : "Montrez-moi votre contrat… Je vous donne le double pour que cette petite Da… Di…pour que "la petite" enfin, vienne à l'Universal". Et voilà comment Deanna Durbin devint la star n° 1 de l'Universal, où elle remplaça, à ce titre, le terrible Boris Karloff. Maintenant, elle est la benjamine des stars adultes.

Depuis deux ans et demi, la petite fille de Winnipeg a grandi. Elle est devenue une jeune fille. Elle habite toujours dans sa villa "en verre", non loin des studios, possède trois tortues et un petit chien noir qui s'appelle Tippy. Jusqu'à présent, une parente demeurait avec elle car, d'après la loi, Deanna Durbin, étant donné son âge, n'avait pas le droit d'habiter seule, ni de signer ses contrats. Le choix même de ses films lui échappait, tandis que 40% de ses cachets étaient remis à une banque. Mais, venant d'atteindre, dix-sept ans, Deanna aura dorénavant le droit de toucher ses cachets, de signer des contrat, de sortir seule, d'habiter seule. Elle pourra même traiter des affaires commerciales et devenir actionnaire. En fait, après avoir été la doyenne des artistes enfants, Deanna Durbin devient la benjamine des stars adultes.

Cependant, tout cela changera fort peu “Candy” (c'est le petit nom que lui donnent ses intimes). Son désir est de tourner encore deux ou trois ans, de faire un beau grand voyage, puis d'acheter une belle résidence en Angleterre et d'y écrire des romans… Devenue star adulte, Deanna entrera en compétition avec la redoutable pléiade des étoiles qui, jusqu'à présent, avaient pour elle des regards maternels, mais qui, maintenant, vont la regarder en rivale. Deanna Durbin devra abandonner son style petite fille pour se créer une personnalité parmi un choix déja abondant. Vers quel genre se dirigera-t-elle ? That's the question. Jusqu'ici, elle a montré une grande admiration pour Norma Shearer. Mais, sans doute, voudra-t-elle se créer un style personnel.

Munie d'un nom connu de tous et d'une voix admirable, Deanna Durbin est assez bien armée pour la course terrible à la gloire. Elle entre en concurrence directe avec Grace Moore et Lily Pons, avec la certitude de les battre "… à l'endurance".

La destinée de l'héroïne de «Trois jeunes filles à la la page» s'oriente ainsi vers des horizons nouveaux…"

"Hebdo" N°384 du 14-4-1939, revue belge d'actualités

Qu'en fut-il exactement ? Honorée d'un oscar spécial de la jeunesse qu'elle partagea avec Mickey Rooney, Deanna Durbin devint rapidement l'actrice la mieux payée de Hollywood (1942). Elle poursuivit sa carrière, sans paraître dans le moindre chef-d'oeuvre du septième art. En 1948, son contrat arrivé à terme, elle choisit de rompre définitivement avec sa carrière d'actrice après une dernier film romantique, «For the Love of Mary».

Divorcée de Vaughn Paul (1941/1943), un technicien de la Universal, puis de Felix Jackson (1945/1948, une fille, Jessica, en 1946), scénariste, elle épousa en secondes noces un producteur français du cinéma, Charles David (un fils, Peter, en 1951). Le couple s'installa définitivement en France, dans la région parisienne.

Si elle ne fut pas véritablement une actrice inoubliable, Deanna Durbin charma son public de son brillant filet de voix et sa mémoire est encore, de nos jours, régulièrement honorée par tous ceux qui s'intéressent à la grande histoire des belles figures humaines.

Christian Grenier

Cliquez sur les iconespour accéder aux illustrations.

Cliquez sur les iconespour accéder à la fiche technique du film.

Cliquez sur les mots soulignés de la fiche technique pour faire apparaître les illustrations.

Cliquez sur la fiche technique pour la faire disparaître.

English translation

Click on the iconsto reveal the pictures.

Click on the iconsto reach the data sheet of the film.

Click on the words underlined of the data sheet to reveal the pictures.

Click on the data sheet to remove.

Filmographie complète

Interprétations
Lg
An
Titre
 
 
1
1936
EVERY SUNDAY, de Felix FEIST (Court métrage)
 
2
1936
THREE SMART GIRLS (Trois jeunes filles à la page)
3
1937
100 MEN AND A GIRL (Deanna et ses boys)
4
1938
MAD ABOUT MUSIC (Délicieuse)
5
1938
THAT CERTAIN AGE (Cet âge ingrat)
6
1939
THREE SMART GIRLS GROW UP
7
1939
FIRST LOVE (Premier amour)
8
1940
IT's A DATE (La douce illusion)
9
1940
SPRING PARADE (Chanson d'avril)
10
1941
NICE GIRL? (Toute à toi)
11
1941
IT STARTED WITH EVE (Ève a commencé)
12
1943
THE AMAZING Mrs.HOLLIDAY
13
1943
HIS BUTLER's SISTER (La soeur de son valet)
14
1944
THE SHINING FUTURE, de LeRoy PRINZ (Court métrage)
 
15
1944
CAN'T HELP SINGING (Caravane d'amour)
16
1945
LADY ON A TRAIN (Deanna mène l'enquête)
17
1945
BECAUSE OF HIM
18
1947
I'LL BE YOURS, de William A.SEITER
 
19
1947
SOMETHING IN THE WIND (Chanson dans le vent)
20
1948
UP IN CENTRAL PARK, de William A. SEITER
 
21
1948
FOR THE LOVE OF MARY
Éd. 9.1.4 : 16-3-2020