La collectionneuse

Galerie N° 112 : La chambre obscure d'Albert Witzel

Ceux qui s'intéressent au cinéma muet américain ont sans doute déjà vu le nom du photographe Witzel sur bon nombre de portraits de stars de l'époque. On lui doit par exemple toute une série de clichés de la vamp Theda Bara dans «Cleopatra» (1917), une fastueuse production Fox faisant partie de la longue et triste liste des films considérés comme perdus.

Né en 1879, Albert Witzel commence à apprendre la photographie en 1894. Il dirige son premier studio à Seattle, avant d'émigrer à Los Angeles et d'y installer son affaire en 1909. Très vite, il se fait notamment une clientèle parmi les acteurs de théâtre.

De la scène au Septième Art, il n'y a qu'un pas, surtout lorsqu'on est installé en Californie. Hollywood est en effet en train de devenir la capitale du cinéma, une aubaine pour Witzel qui, dans la première moitié des années 10, se spécialise dans les portraits de vedettes de l'écran. Son entreprise est très florissante et, parmi les photographes qu'il engagera pour l'épauler, on peut relever celui de Max Munn Autrey, qui deviendra, lui aussi, un célèbre portraitiste de stars. Pour la petite histoire, rappelons que c'est à l'occasion d'une séance de pose dans un studio Witzel qu'Harold Lloyd perdra deux de ses doigts en 1919.

Dès le milieu des années 20, les compagnies cinématographiques commencent à mettre sur pied leurs propres studios photographiques, plutôt que de continuer à faire appel à des photographes indépendants. Witzel ne disparaît pas pour autant de la circulation et, sa réputation étant faite, continue à exercer son métier.

Il décède en 1929 et son frère Charles ne garde alors plus qu'un seul studio. Tournant le dos au glamour hollywoodien, Il s'orientera plutôt vers des photos de remises de diplôme d'études ou encore des portraits de familles issues de la classe moyenne supérieure.

J'ai sélectionné, dans ma collection, quatorze cartes postales anciennes d'actrices qui vous permettront d'avoir un aperçu du travail d'Albert Witzel : May Allison, Bessie Barriscale, Francelia Billington, Lucille Carlisle, Betty Francisco, Florence Gilbert, Gloria Joy, Ollie Kirkby, Dolly Larkin, Mary MacLaren, Ann May, Diana Miller, Alma Rubens et Myrtle Stedman.

Si vous désirez visualiser d'autres portraits de ce photographe, plusieurs galeries précédentes vous en donneront l'occasion avec, notamment, Madge Bellamy, Helen Gibson, Cleo Madison, Gladys McConnell et Judy King.

Marlène Pilaete, décembre 2017

"L'oeil de son maître…"

May Allison
Bessie Barriscale
Francelia Billington
Lucille Carlisle
Betty Francisco
Florence Gilbert
Gloria Joy
Ollie Kirkby
Dolly Larkin
Mary MacLaren
Ann May
Diana Miller
Alma Rubens
Myrtle Stedman

Cliquez sur les yeux / Click eyes

Éd.8.1.3 : 1-12-2017