X

Joan LESLIE (1925 / 2015)

Joan Leslie

icone

Après avoir été remarquée sur scène dans des numéros de music-hall, Joan Leslie (née à Detroit, Etats-Unis) débute à l'écran en 1936 sous son véritable nom, Joan Brodel.
 Elle tient son premier rôle important dans «Two Thoroughbreds» (1939) mais, pour que sa carrière de vedette décolle, elle doit attendre le début des années 40 et la signature d'un contrat avec la Warner, qui la rebaptise pour l'occasion Joan Leslie.

Elle se montre alors excellente en jeune handicapée rejetant les avances d'Humphrey Bogart, après que celui-ci ait payé l'opération la guérissant, dans «High Sierra» (1941).
 Par la suite, elle est l'interprète de, entre autres, «The Great Mr. Nobody» (1941), «Sergeant York» (1941), «Yankee Doodle Dandy» (1942), «The Hard Way» (1943), «This Is the Army» (1943), «Thank your Lucky Stars» (1943), «Hollywood Canteen» (1944), «Rhapsody in Blue» (1945), «Cinderella Jones» (1946),…

Elle est en outre prêtée à la Paramount pour être la partenaire de Fred Astaire dans «The Sky's the Limit» (1943) et à la Fox pour jouer aux côtés de Fred MacMurray dans «Where Do We Go from Here ?» (1945).

Cependant, l'actrice est progressivement déçue par la Warner, jugeant que celle-ci ne lui offre pas toutes les possibilités de développer ses talents dramatiques.
 Elle va jusqu'à intenter une action en justice afin d'être libérée de ses obligations mais est déboutée.
 La Warner finit de toute façon par la laisser partir mais la jeune femme s'aperçoit bientôt qu'elle est considéré comme une actrice rebelle et que les grands studios ne montrent pas grand enthousiasme à l'employer.

C'est finalement la compagnie de second plan Eagle Lion qui lui permet de retrouver le chemin des plateaux en en faisant la tête d'affiche féminine de «Repeat Performance» (1947) et «Northwest Stampede» (1948).

Après avoir travaillé durant quelque temps pour différentes firmes, elle est engagée par les studios Republic, où elle tourne «Toughest Man in Arizona» (1952), «The Woman They Almost Lynched» (1953), «Flight Nurse» (1953), «Jubilee Trail» (1954) et «Hell's Outpost» (1954).

Après avoir été, à la Fox, la rivale de Jane Russell dans «The Revolt of Mamie Stover» (1956), elle prend ses distances avec le cinéma, préférant s'occuper de ses jumelles, nées en 1951.
 Elle fait néanmoins encore quelques apparitions occasionnelles à la télévision.

Marlène Pilaete