X

Monica LEWIS (1922 / 2015)

Monica Lewis

icone

Monica Lewis (née à Chicago, Etats-Unis) se fait connaître comme chanteuse dans les années 40, d'abord à la radio, puis sur scène, notamment avec l'orchestre de Benny Goodman, et sur disque.

En 1947, elle prête pour la première fois sa voix, couplée à des rythmes sud-américains, aux spots publicitaires vantant les bananes Chiquita et le résultat plaît tellement à la compagnie qu'elle y restera attachée durant quatorze ans.
 En 1948, elle fait partie des invités du tout premier show télévisé d'Ed Sullivan, «Toast of the Town».

Cette vedette de la chanson est prise sous contrat par la M.G.M. au début des années 50 mais ne tient alors que des seconds rôles dans une poignée de films, les plus notables étant sans doute les comédies musicales «Excuse My Dust» (1951) et «Everything I Have Is Yours» (1952).
 Après avoir incarné, à la RKO, une tentatrice mettant en péril le couple formé par Jean Simmons et Victor Mature dans «Affair with a Stranger» (1952), elle délaisse le cinéma durant une vingtaine d'années, excepté pour une apparition en chanteuse dans «The D.I.» (1957).

En 1956, elle épouse en secondes noces le producteur Jennings Lang, alors vice-président de la firme MCA Television Limited, et lui donnera trois enfants.

Du milieu des années 50 à la fin des années 80, elle apparaît dans plusieurs séries télévisées, parmi lesquelles on peut citer, entre autres, «Johnny Staccato», «Laramie», «Le Virginien», «L'homme de fer», «Remington Steele», «Santa Barbara» ou encore «Falcon Crest».
 Elle retravaille occasionnellement pour le Septième Art à partir de 1973, la plupart du temps dans des films produits par son mari.
 On peut ainsi la voir, par exemple, en secrétaire dans «Earthquake» (1974).

Marlène Pilaete