X

Francine MUSSEY (1897 / 1933)

Francine Mussey

icone

Francine Mussey (née à Paris, France) débute à l'écran en 1920.
 Vedette du cinéma français des années 20, elle est alors l'interprète de, entre autres, «Un drame sous Napoléon» (1921), «La dette de sang» (1922), «La maison du mystère» (1922), «Le traquenard» (1923), «Le stigmate» (1924), «Ame de femme» (1926), «Le bonheur du jour» (1927), «Casaque blanche… toque noire» (1928),…

Elle incarne aussi Eve dans la production d'inspiration biblique «Le berceau de Dieu» (1926) et Lucille Desmoulins dans la fresque historique d'Abel Gance «Napoléon» (1927).

Elle tient en outre, sous la direction du cinéaste français Georges Pallu, les rôles féminins principaux de deux films portugais, «Claudia» (1923) et «Lucros… ilicitos» (1923), pour la firme Invicta Filmes.
 L'actrice tourne également «Der Mann im Sattel» (1925) et «Die Frau die nicht nein sagen känn» (1927) en Allemagne.

Après l'avènement du parlant, on peut encore la voir dans «La ronde des heures» (1930), «L'âne de Buridan» (1932) et «La foule hurle» (1932).

En 1932, elle est très affectée par le décès de son petit garçon des suites d'une maladie. N'arrivant pas à surmonter sa peine, elle met fin à ses jours par overdose de barbituriques en mars 1933.

Marlène Pilaete