X

Mrs. Sidney DREW (1890 / 1925)

Sidney Drew

icone

Mrs Sidney Drew (née à Sedalia, Etats-Unis) débute à l'écran en 1914 et devient une vedette de comédies, parmi lesquelles on peut citer, entre autres, «The Mysterious Mr. Davey» (1914), «The Professor's Romance» (1914), «The Hair of Her Head» (1915), «The Homecoming of Henry» (1915), «Their First Quarrel» (1915), «Fox Trot Finesse» (1915), «His Wife Knew About It» (1916), «When Two Play a Game» (1916), «Peace at Any Price» (1916), «The Pest» (1917), «Nothing to Wear» (1917), «Her Anniversary» (1917), «Help Wanted» (1918), «Pay Day» (1918), «The Amateur Liar» (1919), «Harold, the Last of the Saxons» (1919),…
 Elle y est la partenaire de Sidney Drew, qu'elle a épousé en 1914.
 Elle n'y est d'ailleurs pas qu'actrice puisqu'elle co-réalise et/ou co-scénarise, généralement en compagnie de son mari, bon nombre d'entre d'elles.

Elle devient veuve en 1919 mais sa carrière ne s'arrête pas pour autant.

Ayant écrit le scénario d'un film intitulé «A Gay Old Dog» (1919), elle est impressionnée par le jeu de son acteur principal, John Cumberland.
 Pour la firme Pathé, elle met alors en scène quatre productions : «The Charming Mrs Chase» (1920), «The Stimulating Mrs Barton» (1920), «The Emotional Mrs Vaughan» (1920) et «The Unconventinal Maida Greenwood» (1920), dans lesquelles elle joue avec Cumberland.

Ce sont là les dernières occasions pour le public de la retrouver en tant que comédienne.
 En effet, après avoir dirigé Alice Joyce dans «Cousin Kate» (1921), son parcours cinématographique prend fin.

Le cancer l'emporte quatre ans plus tard.

Marlène Pilaete