X

Elettra RAGGIO (1887 / 1973)

Elettra Raggio

icone

Après avoir notamment travaillé comma actrice dans la compagnie théâtrale d'Ermete Novelli, Elettra Raggio (née à Milan, Italie) débute au cinéma en 1916.
 Elle est alors la vedette de, entre autres, «Verso l'arcobaleno» (1916), «Primavera» (1916), «Automatirio» (1917), «Il fango» (1917), «La morte che assolve» (1918),…
 Elle est en outre la scénariste et/ou la productrice de certains de ces films.

En 1916, elle met en scène «Le due seduzioni» (1916), dont elle tient aussi le rôle féminin principal.
 Elle renouvelle l'expérience en 1920 avec «San-Zurka-San»

Notons toutefois que, pour ce dernier titre, certaines sources mentionnent plutôt une co-réalisation avec Emilio Roncarolo.

Après 1920, elle n'apparaît plus que dans «Tempesta sul nido» (1926) avant de disparaître des écrans.

Marlène Pilaete