X

Lilian de CELIS (1935)

Lilian De Celis

icone

Lilian de Celis (née à Fios, Espagne) se rend célèbre comme chanteuse à la radio au début des années 50 et, dans la seconde moitié de la décennie, enregistre ses premiers disques.
 Parmi les succès de  cette vedette, on peut citer, notamment, «La chica del 17», «El Polichinela» ou encore «Las tardes del Ritz».

Sa renommée lui vaut bientôt d'être la star du film «Aquellos tiempos del cuplé» (1958), suivi par «Los claveles» (1960), «Alma aragonesa» (1961) et «Jurame» (1964).

Durant les années 60, elle s'installe au Mexique, où elle poursuit sa carrière.
 On peut alors, notamment, la retrouver au Septième Art dans le film mexicain «Los apuros de dos gallos» (1963) et dans la co-production mexicano-vénézuélienne «Me ha gustado un hombre» (1965).

Elle revient dans son pays natal au début des années 70 mais le style de chansons qui avait fait sa gloire est n'est plus en vogue.
 Toutefois, elle se produit encore de temps à autre à la télévision et sur scène, par exemple dans le spectacle musical «Viva la revista» en 2015.
 Au cinéma, on la revoit dans un des rôles principaux de «Yo fui el rey» (1975).

Marlène Pilaete