La collectionneuse

Galerie N° 1 : Katharine Hepburn, «A Woman Rebels»…

J' ai voulu, pour mes débuts dans L' Encinémathèque, rendre hommage à un monstre sacré de l' écran, Katharine Hepburn, qui nous a quittés le 29 juin 2003.

Née en 1907, elle avait très vite impressionné Hollywood en devenant une star grâce à son premier film , «A Bill of Divorcement» (1932), en remportant l' Oscar de la meilleure actrice pour «Morning Glory» (1933) ou encore en se révélant une impeccable Jo March dans «Little Women» (1933).

La suite immédiate de sa carrière fut plus chaotique, les succès se mêlant aux échecs commerciaux. En 1938, elle figurait sur la liste des "Poisons du box-office" établie par des exploitants de salle américains. Elle prendra sa revanche deux ans plus tard en revenant au premier plan grâce à «The Philadelphia Story», aux côtés de Cary Grant et James Stewart.

On connaît la suite: sa série de films avec Spencer Tracy, qui fut aussi l' amour de sa vie, son inoubliable prestation dans «The African Queen» (1951), ses trois autres Oscars de la meilleure interprétation pour «Guess Who' s Coming to Dinner» (1967), «The Lion in Winter» (1968) et «On Golden Pond» (1981), …

Mais je vais en rester là, vous invitant à regarder quelques cartes de ma collection qui vous permettront de retrouver cette grande actrice à plusieurs étapes de son parcours.

Marlène Pilaete, octobre 2003

"Parce que c'était lui, parce que c'était moi…"

Cliquez sur les portraits / Click pictures

Ed.7.2.3 : 28-8-2016