X

Brigitte HELM (1906 ? 1908 ? / 1996)

Brigite Helm

icone

Sélectionnée par Fritz Lang pour tenir le rôle féminin principal de «Metropolis» (1926), Brigitte Helm (née à Berlin, Allemagne) passe de l'anonymat au rang de star grâce à sa double interprétation de jeune fille pure et de robot maléfique.

Durant une dizaine d'années, elle est une des plus grandes étoiles du cinéma allemand et notamment la vedettde de «Die Liebe der Jeanne Ney» (1927), «Alraune» (1928), «Abwege» (1928), «Die wünderbare Lüge der Nina Petrovna» (1929), «Skandal in Baden-Baden» (1929), «Die singende Stadt» (1930), «Im Geheimdienst» (1931), «Die Herrin won Atlantis» (1932), «Die Gräfin von Monte Cristo» (1932), «Die schönen Tage von Aranjuez» (1933), «Fürst Woronzeff» (1934), «Ein idealer Gatte» (1935).

Elle est également l'interprète de «The blue Danube» (1932) en Angleterre et de «L'argent» (1928), en France.
  Un certain nombre de films parlants sont en outre tournés en version française, une pratique courante à l'époque avant que le doublage ou le sous-titrage ne supplantent ce système définitivement.

En 1935, elle se retire et mène désormais une heureuse vie de famille au près de son deuxième époux, l'industriel Hugo Von Kuenheim.

Marlène Pilaete