X

Valeska SURATT (1882 / 1962)

Valeska Suratt

icone

Célèbre vedette de music-hall et de spectacles de variétés, Valeska Suratt (née à Owensville, U.S.A.), débute à l'écran en 1915.

La Jesse Lasky Feature Play Company lui offre le rôle principal de «The Immigrant» (1915), mais c'est à la Fox que se déroule la majeure partie de sa courte carrière cinématographique.
  Encouragée par le succès remporté à l'époque par Theda Bara, cette firme décide d'en faire une vamp. Parmi les films dont elle est alors la star, généralement somptueusement vêtue, on peut citer «The Soul of Broadway» (1915), Jealousy» (1916), «The New York Peacock» (1917), «She» (1917) ou encore «The Siren» (1917). Après «A Rich Man's Plaything» (1917), elle retourne à la scène.

Alors que son nom commence à s'enfoncer dans l'oubli, elle se rappelle brusquement au bon souvenir du monde du cinéma en 1927.
  En effet, cette année-là, elle intente un procès à Cecil B. DeMille, accusant celui-ci d'avoir utilisé pour son film «The King of Kings» un scénario dont elle détenait les droits. Elle sera déboutée de sa plainte.

Marlène Pilaete