X

Andrea KING (1919 / 2003)

Andrea King

icone

Sa mère américaine s'étant engagée en France comme conductrice d'ambulance pour la Croix-Rouge, c'est à Paris qu'Andrea King voit le jour. L'identité de son père est plus incertaine.

L'actrice, après avoir essayé d'en savoir plus à l'âge adulte, estimera qu'il s'agissait probablement d'un diplomate américain marié et non d'un pilote de l'Escadrille Lafayette mort au combat en 1918, comme le soutiendra toujours sa mère.

Quoi qu'il en soit, deux mois après sa naissance, Andrea King quitte l'Hexagone pour les U.S.A.

Elle débute à l'écran en 1940 et devient une star de second plan dès 1945.

Parmi ses films, on peut citer, entre autres, «Hotel Berlin» (1945), «Shadow of a Woman» (1946), «The Beast with Five Fingers» (1947), «Song of Surrender» (1949), «South Side 1-1000» (1950), «Dial 1119» (1950), «Red Planet Mars «(1952),…

Après 1952, elle tourne moins pour le cinéma et semble préférer la télévision.

Marlène Pilaete