X

Marcelle CHANTAL (1901 / 1960)

Marcelle Chantal

icone

Pola Negri ayant abandonné le tournage du film «Le collier de la reine» (1929), les producteurs choisissent pour la remplacer l’artiste lyrique Marcelle Jefferson-Cohn (née à Paris, France) qui, jusque là, n’avait fait qu’une apparition à l’écran dans «Le carnaval des vérités» (1920).
 Elle trouve ainsi l’occasion de devenir une star du cinéma français.

S’étant séparée de son mari, elle délaisse bientôt le nom de famille de celui-ci et devient Marcelle Chantal.

Elle est l’interprète de, entre autres, «Toute sa vie» (1930), «La vagabonde» (1931), «Au nom de la loi» (1931), «L’ordonnance» (1933), «Antonia, romance hongroise» (1934), «Baccara» (1935), «Nitchevo» (1936), «L’affaire Lafarge» (1937), «La tragédie impériale» (1937), «Jeunes filles en détresse» (1939),…

Elle est en outre en Angleterre la vedette de «A Romance in Flanders» (1937) qui est également tourné en version française sous le nom de «L’île des veuves».

Après 1940, elle ne tourne plus que trois films, «Fantômas contre Fantômas» (1948), «Julie de Carneilhan» (1949) et «Chéri» (1950).

Marlène Pilaete