X

Mona GOYA (1909 / 1961)

Mona Goya

icone

Mona Goya (née à Mexico, Mexique) débute à l’écran en 1928 et devient rapidement une vedette du cinéma français.

Elle est l’interprète de, entre autres, «Chérie» (1930), «Amour et discipline» (1931), «Coiffeur pour dames» (1931), «L’âne de Buridan» (1932), «La banque Nemo» (1934), «Cavalerie légère» (1935), «Jonny, haute couture» (1935), «Les femmes collantes» (1938), «Feux de joie» (1938),…

Elle est également à trois reprises la partenaire de Fernandel dans «Josette» (1936), «François Ier» (1937) et «Ernest le rebelle» (1938).

Elle tourne en outre en Angleterre «The Lady from the Sea» (1929), «The Price of Things» (1930), «The Flame of Love» (1930) qui est également réalisé en version française sous le nom de «Haï-Tang», «Not so Quiet on the Western Front» (1930), «Juggernaut» (1936) et «Clothes and the Woman» (1937).

Elle apparaît aussi dans quelques versions françaises, produites à Hollywood, de films américains («Big House» (1930), «Buster se marie» (1931), «Soyons gais» (1931),…

A partir de 1940, c’est principalement comme second rôle qu’elle poursuit sa carrière et on peut encore la voir dans, notamment, «Le capitaine Fracasse» (1942), «La Malibran» (1943), «Mandrin» (1947), «Gibier de potence» (1951), «Le portrait de son père» (1953), «Le désert de Pigalle» (1957), «Babette s’en va-t-en-guerre» (1959) ou encore «Les vieux de la vieille» (1960).

Marlène Pilaete