X

Margaret RUTHERFORD (1892 / 1972)

Margaret Rutherford

icone

Actrice de théâtre, auquel elle continuera d'ailleurs à se consacrer parallèlement à son parcours cinématographique, Margaret Rutherford (née à Londres, Grande-Bretagne) débute à l'écran en 1936.

D'année en année, sa carrière progresse, notamment grâce à «Beauty and the Barge» (1937), «Spring Meeting» (1941), «Yellow Canary» (1943) ou encore «English without Tears» (1944).

Son rôle de médium dans «Blithe Spirit» (1945) lui permet de remporter un très grand succès personnel et elle devient ainsi une star du cinéma anglais, utilisée principalement pour ses dons pour la comédie.

Elle est alors l'interprète de, entre autres, «Meet me at Dawn» (1946), «Miranda» (1948), «Passport to Pimlico» (1949), «The Happiest Days of Your Life» (1950), «The Importance of Being Earnest» (1952), «Aunt Clara» (1954), «The Smallest Show on Earth» (1957), «I'm All Right, Jack» (1959), «On the Double» (1961), tourné aux U.S.A., «The V.I.P.'s» (1963), qui lui vaut l'oscar du meilleur seconod rôle,…

Elle incarne en outre la célèbre détective Miss Marple dans «Murder, She Said» (1961), «Murder at the Gallop» (1963), «Murder Most Foul» (1964) et «Murder Ahoy» (1965).

Sa filmographie se termine avec «Falstaff» (1966), d'Orson Welles, «A Countess from Hong kong» (1967) de Charlie Chaplin et «Arabella» (1967), une production italienne.

En 1967, elle est élevée au rang de "Dame of the British Empire".

Marlène Pilaete