X

ARLETTY (1898 / 1992)

Arletty

icone

Parallèlement à une carrière sur scène très intéressante et bien remplie, Arletty (née à Courbevoie, France) réussit à se faire une place enviable dans l'univers du Septième Art.

Elle débute à l'écran en 1930 mais doit attendre «Hôtel du Nord» (1938), dans lequel elle prononce la célèbre réplique "Atmosphère, atmosphère", pour devenir une star du cinéma français.

Elle est par après la vedette de, entre autres, «Le jour se lève» (1939), «Circonstances atténuantes» (1939), «Fric frac» (1939), «Madame Sans-Gêne» (1941), «Boléro» (1941), «Les visiteurs du soir» (1942), «Les enfants du paradis» (1943),…

Sa liaison avec un officier allemand pendant la guerre lui vaut des ennuis à la Libération.
 On doit attendre «Portrait d'un assassin» (1949) pour la revoir au cinéma mais, dans ce domaine, elle ne retrouvera jamais plus le rang privilégié qu'elle avait occupé plusieurs années auparavant.

Elle est encore l'interprète de plus d'une quinzaine de films jusqu'en 1962.
 La cécité l'empêche de poursuivre ensuite normalement son métier d'actrice.

Marlène Pilaete