X

Marguerite CLARK (1883 / 1940)

Marguerite Clark

icone

Vedette de théâtre, Marguerite Clark (née à Avondale, U.S.A.) débute à l’écran dans «Wildflower» (1914) qui en fait une grande star de l’écran.

Elle figure parmi les actrices les mieux payées de l’époque et est une des plus sérieuses rivales de Mary Pickford, avec qui elle partage le don de pouvoir interpréter de façon crédible des personnages juvéniles en n’en ayant plus l’âge.

Elle est l'interprète de, entre autres, «The Goose Girl» (1915), «The Prince and the Pauper» (1915), «Molly Make-Believe» (1916), «Little Lady Eileen» (1916), «Snow White» (1916), «The Valentine Girl» (1917), «The Seven Swans» (1917), «Prunella» (1918), «Uncle Tom's Cabin» (1918), «A Girl Named Mary» (1919), «Come Out of the Kitchen» (1919), «All-of-a-Sudden-Peggy» (1920), «Easy to Get» (1920),…

Après avoir quitté sa firme, la Paramount, elle produit elle-même son dernier film, «Scrambled Wives» (1921) et, alors qu'elle est toujours une des vedettes les plus populaires des Etats-Unis, décide ensuite de se retirer définitivement.

Marlène Pilaete