X

Yvonne FURNEAUX (1926)

Yvonne Furneaux

icone

Yvonne Furneaux (née à Roubaix, France) débute à l'écran en Grande-Bretagne en 1952 et ne tarde pas à se faire remarquer.

C'est l'Italie qui utiliera le plus cette vedette dont les yeux ne sont pas le moindre atout et on peut ainsi la voir dans, entre autres, «Le amiche» (1955), «Il principe della maschera rossa» (1955), «Via Margutta» (1960), «La dolce vita» (1960), «Caccia all'uomo» (1961), «Io Semiramide» (1961), «I lancieri neri» (1961), «I quattro tassisti» (1963), «Il criminale» (1963), «Il leone di Tebe» (1964),…

Parmi ses films anglais, on peut citer «The Master of Ballantrae» (1953), «The House of the Arrow» (1953), «Cross Channel» (1955), «The Mummy» (1959) ou encore «Repulsion» (1965).

Dans son pays natal, l'actrice est l'interprète de «Le comte de Monte- Cristo» (1961), «Le meurtrier» (1962) et «Le scandale» (1966).
 On peut en outre noter sa présence dans la production américaine «Lisbon» (1956) ainsi que dans le film allemand «Die Todesstrahlen des Dr Mabuse» (1964).
 Depuis 1967, son activité cinématographique est très réduite.

Marlène Pilaete