X

Odette JOYEUX (1914 / 2000)

Odette Joyeux

icone

Venue du monde de la danse classique, Odette Joyeux (née à Paris, France) débute à l'écran en 1930.

Durant les années 30, elle travaille pour le Septième Art, se produit au théâtre (qu'elle n'abandonnera pas lorsqu'elle connaîtra le succès au cinéma) et donne en 1936 un fils, Claude, à Pierre Brasseur, son époux de 1935 à 1945.

Son rôle dans «Entrée des artistes» (1938) la révèle.

Devenue une star, elle est par la suite l'interprète de, entre autres, «Notre Dame de la Mouise» (1940), «Le mariage de Chiffon» (1941), «Le baron fantôme» (1942), «Le lit à colonnes» (1942), «Douce» (1943), «Les petites du quai aux fleurs» (1943), «Sylvie et le fantôme» (1945), «Pour une nuit d'amour» (1946),…

Sa carrière cinématographique décline quelque peu dans la seconde moitié des années 40.

En 1950, elle apparaît encore dans un grand film, «La Ronde» de Max Ophüls, mais, par la suite, ne tourne plus que très rarement.

Elle reste néanmoins très active dans des domaines comme la littérature, l'écriture de scénarios ou encore la télévision.

Marlène Pilaete