X

Eve FRANCIS (1886 / 1980)

Eve Francis

icone

Actrice de théâtre réputée notamment pour ses interprétations des pièces de Paul Claudel, Eve Francis (née à Saint-Josse-ten-Noode, Belgique) débute à l'écran en 1914.

A partir de 1918, elle devient une des principales stars du cinéma français d'avant-garde.
 Elle est dirigée par quelques célèbres représentants de ce courant : Germaine Dulac dans «Ames de fous» (1918), «Le bonheur des autres» (1918) et «La fête espagnole» (1920), son époux Louis Delluc dans «Fumée noire» (1920), «Le silence» (1920), «Fièvre» (1921), «Le chemin d'Ernoa» (1921), «La femme de nulle part» (1922) et «L'inondation» (1924) et Marcel L'Herbier dans «Eldorado» (1921) et «Prométhée banquier» (1921).

Après la mort de son mari en 1924, elle ne tourne plus qu'un seul film muet, «Antoinette Sabrier» (1927), à nouveau mis en scène par Germaine Dulac.

Par la suite, elle ne fait plus que quelques apparitions à l'écran, notamment dans «Club de femmes» (1936) et «La chair de l'orchidée» (1975).

En outre, Marcel L'Herbier l'utilise comme assistante à la réalisation durant le tournage de plusieurs de ses films, parmi lesquels «La route impériale» (1935) , «La porte du large» (1936) ou encore «La citadelle du silence» (1937).

Marlène Pilaete