X

Soava GALLONE (1880 / 1957)

Soava Gallone

icone

Soava Gallone (née à Varsovie, Pologne) débute à l'écran en 1913 dans son pays d'adoption, l'Italie, et devient rapidement une star.

Parmi ses films, dont beaucoup sont réalisés par son époux, Carmine Gallone, on peut citer, entre autres, «Il bel besto» (1914), «Amore senza veli» (1914), «Senza volpa» (1915), «Capriccio mortale» (1916), «Avatar» (1916), «Madre» (1917), «La chiamavano Cosetta» (1917), «La storia di un peccato» (1918), «Maman poupée» (1919), «Amleto e il suo clown» (1920), «All'ombra di un trono» (1921), «La fiammata» (1922), «La madre folle» (1923), «I volti dell'amore» (1924), «La cavalcata ardente» (1925), «Il cavaliere Petagna» (1926),…

La filmographie muette de cette actrice, souvent louée par la critique de l'époque pour la sobriété et la finesse de son jeu, se termine avec «Celle qui domine» (1927) tourné en France.

A l'avènement du parlant, elle est la vedette de «Il segretto dell'dottore» (1930), la version italienne du film américain «The Doctor's Secret».

Elle se retire ensuite définitivement.

Marlène Pilaete