X

Elena SANGRO (1896 ? 1897 ? / 1969)

Elena Sangro

icone

Devenue une star du cinéma italien grâce à «Fabiola» (1918), Elena Sangro (née à Vasto, Italie) est pra la suite l'interprète de, entre autres, «Primerose» (1919), «Stella» (1920), «Il Fauno di marmo» (1920), «Sarascinesca» (1921), «Miss Dollar» (1921), «Non è resurrezione senza morte» (1922), «Triboulet» (1923), «Rosella» (1924), «Addio giovinezza» (1927), «Boccaccesca» (1928),…

Elle tient sans doute ses rôles les plus celèbres en impératrice Poppée dans «Quo Vadis» (1924) et en reine des enfers dans «Maciste all'inferno» (1926).

Elle est en outre une des vedettes de la co-production germano-italienne «Villa Falconien» (1928).

Durant quelque temps, elle est très liée au célèbre poète Gabriele d'Annunzio.

Après l'avènement du parlant, elle n'apparaît presque plus à l'écran mais ne reste pas inactive.
 Elle se lance dans le chant, réalise quelques documentaires sous le nom d'Anton Bia et, à la fin de sa vie, occupe la fonction de présidente de l'Association des Pionniers du Cinéma qui lutte pour les droits de ceux-ci.

Marlène Pilaete