X

Julie HARRIS (1925 / 2013)

Julie Harris

icone

Après être devenue une star à Broadway, Julie Harris débute à l'écran dans «The Member of the Wedding» (1952), adapté d'un de ses succès sur scène.

C'est le point de départ d'une carrière cinématographique plutôt irrégulière, l'actrice consacrant parallèlement beaucoup de temps au théâtre et à la télévision.

Parmi ses films, on peut citer, entre autres, «East of Eden» (1955), «Requiem for a Heavyweight» (1962), «Harper» (1966), «Reflections in a Golden Eye» (1967), «The Split» (1968), «The Hiding Place» (1975), «The Bell Jar» (1979), «Gorillas in the Mist» (1988), «Carried Away» (1996),…

Elle tourne en outre trois films anglais, «I Am a Camera» (1955), «The Truth About Women» (1958) et «Voyage of the Damned» (1976), un film irlandais, «Sally's Irish Rogue» (1958) et une co-production anglo-américaine, «The Haunting» (1963).

Marlène Pilaete