X

Jane RUSSELL (1921 / 2011)

Jane Russell

icone

Jane Russell (née à Bemidji, U.S.A.) débute à l'écran dans «The Outlaw», un western réalisé en 1941 par le milliardaire Howard Hughes.

Dès le début du tournage et pendant toute la durée de celui-ci, un grand battage publicitaire est organisé autour de la jeune actrice et, plus particulièrement, autour de son buste généreux. Ses portraits sexy sont abondamment distribués et font sensation.
 Lorsque le film est terminé, elle est déjà une star que, paradoxalement, personne n'a encore pu voir à l'écran.

Au début de l'année 1943, «The Outlaw» connaît une première projection publique à San Francisco durant sept semaines, malgré une interdiction de police et les condamnations de ligues de décence, et disparaît ensuite des circuits commerciaux.
 La campagne de publicité se poursuit et un grand nombre de photos de Jane Russell continue à voir le jour afin de satisfaire la demande, notamment celle des soldats américains en guerre.
 Ce n'est qu'en 1946 que le film sort officiellement mais, dans plusieurs villes, la justice se prononce contre sa diffusion et il est bientôt à nouveau retiré de l'affiche.

Dans la seconde moitié des années 40, on ne voit l'actrice que dans deux autres films, «Young Widow» (1946) et «The Paleface» (1948), dans lequel elle partage la vedette avec Bob Hope et qui remporte un grand succès.

En 1950, « The Outlaw» est enfin largement distribué et ses recettes se révèlent excellentes. La carrière de Jane Russell devient plus régulière et elle est l'interprète de, notamment, «His Kind of Woman» (1951), «The Las Vegas Story» (1952), «Macao» (1952), «Son of Paleface» (1952), «Gentlemen Prefer Blondes» (1953), «The French Line» (1954), «The Tall Men» (1955), «The Revolt of Mamie Stover» (1956),…

Après l'échec de «The Fuzzy Pink Nightgown» (1957), le cinéma fait beaucoup moins appel à elle et elle n'apparaît désormais plus que dans quelques productions.

Mais, qu'elle travaille ou non, un contrat très lucratif lui permet de recevoir, jusqu'à la mort de Howard Hughes en 1976, un important salaire hebdomadaire.

Marlène Pilaete