X

Anna May WONG (1905 / 1961)

Anna May Wong

icone

Jane Russell (née à Bemidji, U.S.A.) débute à l'écran dans «The Outlaw», un western réalisé en 1941 par le milliardaire Howard Hughes.

Anna May Wong (née à Los Angeles, U.S.A., de parents d'origine chinoise) débute à l'écran en 1919.

Elle devient une vedette grâce à «The Toll of the Sea» (1922), le deuxième long-métrage en technicolor bichrome de l'histoire du cinéma et le premier à être véritablement distribué dans les salles.

Durant sa carrière, elle interprète des personnages principaux mais aussi un certain nombre de rôles secondaires.
 L'industrie cinématographique américaine n'est en effet pas encline à accorder aux artistes de souche asiatique toute l'attention et tout le soutien qu'ils méritent.

Elle ne limite pas son activité à Hollywood et, à la fin des années 20 et dans la première moitié des années 30, tourne quelques productions en Allemagne et en Angleterre.

Elle est notamment l'interprète de, entre autres, «Drifting» (1923), «Peter Pan» (1924), «The Thief of Bagdad» (1924), «Forty Winks» (1925), «A Trip to Chinatown» (1926), «The Desert's Toll» (1926), «Streets of Shanghai» (1927), «The Chinese Parrot» (1927), «Chinatown Charlie» (1928), «Song» (1928), «Piccadilly» (1929), «The Flame of Love» (1930), qui est également réalisé en versions française et allemande, «Daughter of the Dragon» (1931), «Shanghai Express» (1932), «A Study in Scarlet» (1933), «Tiger Bay» (1933), «Chu Chin Chow» (1934), «Java Head» (1934), «Limehouse Blues» (1934), «Daughter of Shanghai» (1937), «When Were You Born ?» (1938), «King of Chinatown» (1939), «Island of Lost Men» (1939), «Ellery Queen's Penthouse Mystery» (1941), «Bombs Over Burma» (1942), «Lady From Chungking» (1942),…

Après 1942, elle ne travaille presque plus pour le cinéma.

Marlène Pilaete