X

Ann MILLER (1923 / 2004)

Ann Miller

icone

Après avoir appris la danse dès l'âge de cinq ans, Ann Miller (née au Texas, U.S.A.) débute à l'écran comme figurante en 1934.

A partir de 1937, elle commence à obtenir de véritables rôles et, petit à petit, se fait une place dans l'univers hollywoodien.

En 1943, la Columbia l'engage et en fait la star de comédies musicales à petit budget comme «Reveille With Beverly» (1943), «Jam Session» (1944), «Hey Rookie» (1944), «Eadie Was a Lady» (1945) ou encore «The Thrill of Brazil» (1946).

En 1948, elle passe à la M.G.M.
 Les films qu'elle y tourne bénéficient du savoir-faire d'une équipe bien rôdée.
 La jeune femme, grande professionnelle de la danse (notamment des numéros de claquettes), s'y révèle souvent très brillante.
 On peut ainsi admirer sa maîtrise et sa virtuosité dans, entre autres, «Easter Parade» (1948), «On the Town» (1949), «Texas Carnival» (1951), «Lovely to Look At» (1952), «Kiss Me Kate» (1952), «Deep In My Heart» (1954), «Hit the Deck» (1955),…

Après avoir été une des principales figures de la comédie musicale de son époque, elle abandonne le cinéma en 1957.
 On la revoit par la suite à la télévision et sur scène.

Au grand écran, après une courte apparition dans un film en 1976, elle effectue un retour inattendu dans «Mulholland Drive» (2001) de David Lynch.

Marlène Pilaete