X

Joanne DRU (1922 / 1996)

Joanne Dru

icone

Joanne Dru (née à Logan, U.S.A.) débute à l'écran dans «Abie's Irish Rose» (1946) mais c'est grâce à son deuxième film, «Red River» (1948), un western de Howard Hawks, que le succès est au rendez-vous et que sa carrière de vedette est lancée.

Elle retrouve par la suite l'univers de l'Ouest américain dans bon nombre de films, parmi lesquels «She Wore a Yellow Ribbon» (1949), «Wagon Master» (1950), tous deux de John Ford, «Vengeance Valley» (1951), «Hannah Lee» (1953), «South West Passage» (1954), «Drango» (1957), «The Wild and the Innocent» (1959),…

Du reste de sa filmographie, on peut citer, entre autres, «All the King's Men» (1949), «711 Ocean Drive» (1950), «My Pal Gus» (1951), «Thunder Bay» (1953), «Hell on Frisco Bay» (1956), «September Storm» (1960),…

Après 1960, elle n'apparaît plus que dans deux productions, en 1965 et en 1980.

Marlène Pilaete