X

Maria MONTEZ (1912 / 1951)

Maria Montez

icone

Fille d'un diplomate espagnol, Maria Montez (née à Barahona, République Dominicaine), part pour les États-Unis après avoir divorcé en 1939 de son premier mari.
 Elle y débute à l'écran en 1940 et devient une star en incarnant Schéhérazade dans «Arabian Nights» (1942).

Spécialisée principalement dans les rôles exotiques, elle est par la suite l'interprète de, entre autres, «White Savage» (1943), «Ali Baba and the Forty Thieves» (1944), «Cobra Woman» (1944), «Gypsy Wildcat» (1944), «Sudan» (1945), «Pirates of Monterey» (1947),…

«Siren of Atlantis» (1948), dans lequel elle a pour partenaire Jean-Pierre Aumont, son époux depuis 1943, est son dernier film américain.

Son étoile pâlissant à Hollywood, elle s'installe en France, où elle est la vedette de «Hans le marin» (1948) et «Portrait d'un assassin» (1949).

Elle tourne en outre «Il ladro di Venezia» (1950) et «La vendetta del corsaro» (1951) en Italie, ainsi que «Amore e sangue/Schatten über Neapel» (1951), une co-production italo-allemande.

En 1951, on la retrouve morte dans sa baignoire, victime d'une crise cardiaque, causée probablement par un bain trop chaud.

Marlène Pilaete