X

Marilyn MONROE (1926 / 1962)

Marilyn Monroe

icone

Marilyn Monroe (née à Los Angeles, U.S.A.) débute à l'écran en 1947 à la Twentieth Century Fox, qui, ne lui trouvant pas de qualité particulière, ne renouvelle pas son contrat.

Elle partage ensuite la vedette avec Adele Jergens d'une série B de la Columbia, «Ladies of the Chorus» (1948) mais cette compagnie ne croit pas non plus en elle et la laisse également partir.

Elle a plus de chance deux ans plus tard lorsqu'un petit rôle dans le célèbre film noir «The Asphalt Jungle» (1950) de John Huston, attire l'attention sur elle.
 Elle apparaît ensuite dans quelques courtes scènes de «All About Eve» (1950) de Joseph Mankiewicz, qui lui valent un nouvel engagement à la Fox.
 Cette fois, on semble enfin avoir décelé un certain potentiel chez la jeune femme.

Ses prestations suivantes et la publication de nombreuses photos pour lesquelles elle pose de bonne grâce accroissent progressivement sa popularité.
 En 1952, la révélation qu'elle a posé nue en 1949, alors qu'elle avait besoin d'argent, provoque, au contraire d'un mouvement de rejet, un courant de sympathie de la part du public.

En 1953, elle devient une grande star grâce à «Niagara», «Gentlemen Prefer Blondes» et «How to Marry a Millionaire».

Elle est par a suite l'interprète de «River of No return» (1954), «There's No Business Like Show Busines» (1954), «The Seven Year Itch» (1955), «Bus Stop» (1956), «The Prince and the Showgirl» (1957), «Some Like It Hot» (1959), «Let's Make Love» (1960) et «The Misfits» (1961).
 Elle est alors une des reines du cinéma mondial mais, derrière l'image éclatante de la superstar, se cache une réalité plus triste : fragilité psychologique, dépendance aux médicaments et vie privée instable.

En 1962, elle entreprend le tournage de «Something's Got to Give» mais la Fox, qui prétexte que les retards et absences de la star sont incompatibles avec le bon déroulement du projet, la licencie en juin.S'apercevant bientôt qu'elle est irremplaçable, la firme la réengage le 1er août.

Marilyn Monroe n'aura jamais l'occasion de terminer le film : on la retrouve morte le 5 août d'une overdose de barbituriques. Les thèses du suicide, de l'assassinat et de l'accident ont toutes leurs défenseurs, sans qu'aucune certitude n'ai jamais pu être établie à ce jour.

Marlène Pilaete