X

Kim NOVAK (1933)

Kim Novak

icone

Kim Novak (née à Chicago, U.S.A.) débute à l'écran en 1954.
 Elle connaît très vite le succès et devient une star l'année suivante.

Elle est l'interprète de, entre autres, «Picnic» (1955), «The Man with the Golden Arm» (1955), «The Eddy Duchin Story» (1956), «Jeanne Eagels» (1957), «Vertigo» (1958), réalisé par Alfred Hitchcock, «Bell Book and Candle» (1958), «Strangers When We Meet» (1960), «Boys' Night Out» (1962),…

Après «The Notorious Landlady» (1962), elle quitte sa firme, la Columbia, et sa carrière commence à décliner.
 On la voit dans «Kiss Me, Stupid» (1964) qui est mal accueilli et qui fait l'objet de virulentes attaques de la part des ligues de décence.

Elle tourne en outre en Angleterre «Of Human Bondage» (1964) et «The Amorous Adventures of Moll Flanders» (1965) , deux productions qu'il est difficile de considérer comme des points forts de sa filmographie.

Après avoir été absente des studios durant quelque temps, elle est la vedette de «The Legend of Lylah Clare» (1968) et «The Great Bank Robbery» (1969) qui ne la relancent pas.
 Après 1970, elle n'apparaît plus que dans un nombre très restreint de films, dont le dernier, «Liebestraum», date de 1991.

Marlène Pilaete