X

Joséphine BAKER (1906 / 1971)

icone

Josephine Baker (née à Saint-Louis, Etats-Unis) devient en 1925 une grande vedette de la scène en France grâce au spectacle «La revue nègre» et s'installe dans ce pays.

Ses premières apparitions à l'écran se résument à des numéros de danse.
 Ce sont en effet ceux-ci qui constituent les poins forts des spectacles auxquels elle participe alors.
 La filmer permet ainsi à ceux qui n'ont pas l'occasion de l'admirer en chair et en os de la voir à l'œuvre.

Elle est ensuite la star de «La sirène des tropiques» (1927), dans lequel elle est utilisée pour la première fois en tant qu'actrice.
 A l'époque, tenir le rôle principal d'une production n'étant pas destinée à un public de couleur n'est pas un mince exploit pour un artiste noir et Josephine Baker peut être considérée comme une pionnière en ce domaine.

Par la suite, on la revoit peu au cinéma, qui reste pour elle une activité très secondaire par rapport à sa carrière brillamment menée sur scène.
 Elle est encore la vedette de «Zouzou» (1934) et «Princesse Tam Tam» (1935) et elle tient son dernier véritable rôle dans «Fausse alerte» (1940).

Marlène Pilaete