X

Renate MÜLLER (1906 / 1937)

icone

Renate Müller (née à Munich, Allemagne) débute à l'écran en 1928.

Elle devient rapidement une star et est l'interprète de, notamment, «Revolte im Erziehungshaus» (1929), «Das Flötenkonzert von Sanssouci» (1930), «Die Privatsekretärin» (1931), «Mädchen zum Heiraten» (1932), «Viktor und Viktoria» (1933), «Saison in Kairo» (1933), «Die englische Heirat» (1934), «Eskapade» (1936), «Allotria» (1936),…

Elle est en outre la vedette de «Sunshine Susie» (1931) et «Marry Me» (1932), les versions anglaises de «Die Privatsekretärin» et «Mädchen zum Heiraten» ainsi que de «Idylle au Caire» (1933), la version française de «Saison in Kairo».

Malheureusement, au cours des ans, l'image souriante et pétillante qui est souvent la sienne à l'écran s'éloigne peu à peu de la réalité.
 L'actrice a une santé fragile et souffre d'épilepsie. De plus, elle connaît un grand désappointement dans sa vie privée lorsque l'homme dont elle est amoureuse s'exile, vu le sort peu enviable offert par le régime nazi à la communauté juive dont il fait partie.
 Renate Müller sort de cette déception sentimentale meurtrie et déprimée.

Elle meurt prématurément en 1937 et les conditions de son décès restent mystérieuses.
 Selon la version officielle, la jeune femme se serait suicidée mais un assassinat par la Gestapo reste une hypothèse fréquemment avancée.

En 1960, Ruth Leuwerik l'incarne dans «Liebling der götter».

Marlène Pilaete