X

Deanna DURBIN (1921 / 2013)

icone

Deanna Durbin (née à Winnipeg, Canada) débute à l'écran à Hollywood dans un court-métrage de la M.G.M., «Every Sunday» (1936).

Elle passe ensuite à la Universal où elle tourne «Three Smart Girls» (1936) qui en fait une star et dont le grand succès aide la compagnie, alors en difficulté financière, à éviter la faillite.
 Sa jolie voix de soprano, qu'elle utilisera dans tous ses films, fait merveille et l'adolescente connaît rapidement une renommée internationale considérable.

Elle est, par après, la vedette de «Three Hundred Men and a Girl» (1937), «Mad About Music» (1938), «That Certain Age» (1938) et «Three Smart Girls Grow Up» (1939).
 Elle reçoit ensuite son premier baiser à l'écran dans «First Love» (1939).

Au début de 1939, on lui décerne un Oscar spécial pour la récompenser d'apporter de manière significative l'esprit de la jeunesse au cinéma et souligner son haut niveau de compétence et de réussite.
 Durant quelque temps, la jeune femme qu'elle est devenue conserve les faveurs du public grâce à, entre autres, «It's a Date» (1940), «Nice Girl ?» (1941), «It Started With Eve» (1941), «His Butler's Sister» (1943), «Can't Help Singing» (1944),…

Sa carrière décline peu à peu dans la seconde moitié des années 40, bien qu'elle reste alors une des actrices les mieux payées du cinéma américain.

Lassée de la vie hollywoodienne et aspirant à l'anonymat, elle se retire en 1949 et, depuis, n'est jamais revenue sur sa décision.

Marlène Pilaete