X

Madge EVANS (1909 / 1981)

icone

Madge Evans (née à New York, Etats-Unis) débute à l'écran en 1914.

De 1916 à 1919, elle est la principale enfant-star de la compagnie World et est notamment l'interprète de «The Revolt» (1916), «Sudden Riches» (1916), «The Little Duchess» (1917), «Adventures of Carol» (1917), «The Burglar» (1917), «Neighbors» (1918), «Wanted : A Mother» (1918), «Home Wanted» (1919),…

Dans les années 20, elle n'apparaît plus que dans quelques rares films et elle se produit d'avantage au théâtre.

Elle fait son retour au cinéma en 1930 et, dès 1931, entame véritablement la seconde partie de sa carrière de vedette.

Jusqu'en 1938, elle tourne une quarantaine de productions, parmi lesquelles on peut citer, entre autres, «Sporting Blood» (1931), «Heartbreak» (1931), «Lovers Courageous» (1932), «The Greeks Had a Word for Them» (1932), «Dinner at Eight» (1933), «Made on Broadway» (1933), «The Mayor of Hell» (1933), «The Nuisance» (1933), «Fugitive Lovers» (1934), «Paris Interlude» (1934), «David Copperfield» (1935), «The Tunnel» (1935), réalisé en Angleterre, «Calm Yourself» (1935), «Exclusive Story» (1936), «Piccadilly Jim» (1936), «Espionage» (1937), «Army Girl» (1938),…

Elle disparaît des écrans en 1939 et, la même année, épouse l'auteur dramatique Sidney Kingsley.

Elle se produit encore sur scène jusqu'en 1943, avant de se retirer définitivement.

Marlène Pilaete