X

Jane WITHERS (1926)

icone

Après s'être produite sur scène et à la radio, Jane Withers (née à Atlanta, Etats-Unis) débute à l'écran en 1932.

En 1934, elle remporte un grand succès personnel en incarnant une petite peste tourmentant Shirley Temple dans «Bright Eyes».
 Ravie du résultat, la Fox l'élève au rang de star en 1935 et se félicite rapidement de cette décision.

Sa grande période dure jusqu'à la fin des années 30 et elle est notamment l'interprète de «Ginger» (1935), «Paddy O'Day» (1935), «Pepper» (1936), «Gentle Julia» (1936), «The Holy Terror» (1937), «Wild and Wooly» (1937), «Rascals» (1938), «Always in Trouble» (1938), «The Arizona Wildcat» (1939),…
 En 1937 et 1938, elle figure dans la liste des dix vedettes au sommet du box-office américain.

Devenue une adolescente, elle commence à perdre de sa popularité.
 Son contrat avec la Fox se termine par «Young America» (1942) et «The Mad Martindales» (1942).
 La jeune fille part alors tenter sa chance ailleurs mais, signe de son déclin, la plupart des films qu'elle tourne par la suite sont produits par la Republic, compagnie spécialisée dans la série B.
 Elle disparaît des écrans en 1948.

Elle fait son retour au cinéma dans «Giant» (1956) mais sa filmographie est par après très peu fournie.
 Dans les années 60, elle connaît une seconde période de célébrité à la télévision en incarnant le personnage de «Joséphine le plombier» dans des spots publicitaires.

Marlène Pilaete