X

Margherita CAROSIO (1908 / 2005)

Margherita Carosio

icone

Entrée à la Scala de Milan en 1930, Margherita Carosio (née à Gênes, Italie) ne tarde pas à en devenir une des vedettes les plus appréciées.

Elle fait des débuts prometteurs à l'écran dans le rôle principal de «Regina della Scala» (1937), qui conte l'ascension d'une jeune débutante dans le monde de l'opéra.
 Le film, truffé d'airs célèbres, ne révèle pas uniquement Margherita Carosio aux spectateurs des salles obscures d'Italie.
 En effet, il est également distribué aux Etats-Unis, où le public visé n'est autre que la communauté italo-américaine, friande de ce genre de productions musicales.

La chanteuse se voit alors proposer un contrat pour tourner à Hollywood mais elle décline l'offre.

Elle prête ensuite sa voix à «Melodie eterne» (1940), inspiré de la vie de Mozart, mais n'apparaît pas dans le film.

Sa brève carrière cinématographique s'achève en 1941.
 Elle est alors l'interprète de «L'elisir d'amore» d'Amleto Palermi et elle tourne en Espagne «Sarasate», dans lequel elle incarne la cantatrice du 19ème siècle Adelina Patti.

Marlène Pilaete