X

Geraldine FARRAR (1882 / 1967)

Geraldine Farrar

icone

Geraldine Farrar (née à Melrose, Etats-Unis) faits ses débuts de cantatrice à l'Opéra de Berlin en 1901 et accède rapidement à la célébrité.

En 1906, elle rentre au Metropolitan Opera de New York, où elle restera jusqu'en 1922.
 Parmi ses partenaires, on peut relever, notamment, les noms d'Enrico Caruso et de Chaliapine.

Vu son succès, elle suscite, dans le milieu des années 10, l'intérêt du producteur de cinéma Jesse Lasky, qui décide de l'engager à des conditions financières exceptionnelles pour l'époque.
 Le public des salles obscures la découvre alors dans «Carmen» (1915) de Cecil B.De Mille, qui en fait une star de l'écran.

Le même réalisateur la dirige également dans «Temptation» (1915), «Maria Rosa» (1916), «Joan the Woman» (1916), «The Devil Stone» (1917) et «The Woman God Forgot» (1917).

En 1918, elle signe avec Sam Goldwyn, qui, paradoxalement, vient de connaître un échec cuisant en tentant d'imposer au cinéma une autre diva célèbre, Mary Garden.
 Elle est dès lors l'interprète de, entre autres, «The Hell Cat» (1918), «The World and Its Women» (1919), «The Flame of the Desert» (1919), «The Woman and the Puppet» (1920),…

Marlène Pilaete